Le spécialiste turc de l’habillement LC Waikiki injecte 44 MDH dans sa filiale marocaine

Il a opéré une double augmentation de capital pour financer le plan de développement de LC Waikiki Retail MA. L’enseigne compte renforcer son réseau de magasins en 2015 et 2016.

Deux ans et demi après avoir pris pied au Maroc, le géant turc du textile Tema Group (plus connu par sa marque LC Waikiki), injecte un montant additionnel de 44 MDH dans sa filiale marocaine. En effet, ce spécialiste de l’habillement pour hommes, femmes et enfants vient de procéder à une double augmentation de capital de sa filiale marocaine LC Waikiki Retail MA. La première a hissé, en novembre 2014, le capital de 16 à 30 MDH et la deuxième, opérée au cours des derniers jours de l’année écoulée, a porté le capital à 64 MDH. Ce renforcement substantiel des fonds propres vient doter l’entité marocaine des ressources nécessaires pour accélérer son développement à travers l’ouverture de nouveaux points de vente en 2015 et 2016 dont le premier devra être inauguré l’automne prochain à Tanger et plus précisément au futur Socco Alto que développe le promoteur Best Real Estate (groupe Bennani). Ce qui viendra renforcer le réseau actuel de magasins marocains de la marque, lequel totalise trois points de vente dont deux à Marrakech (à Centre Al Mazar et à Carré Eden) et un à Fès (Borj Fez).

Un chiffre d’affaires de 80 MDH attendu à fin 2014

Il faut dire que les réalisations de LC Waikiki Retail MA, pour sa toute première année pleine d’activités, avaient de quoi convaincre l’actionnaire turc d’accélérer  son rythme de croissance au Maroc. En effet, après un chiffre d’affaires et un bénéfice net en 2013 respectivement de 39 MDH et 2,2 MDH, l’exercice 2014 devra bénéficier, outre le bon accueil de la marque par les consommateurs marocains, de l’entrée en service de Carré Eden en mai 2014 et de la pleine mesure de celui de Borj Fez qui n’a généré que sept mois de revenus en 2013. Ce qui devrait consolider le démarrage prometteur avec un CA attendu à plus de 80 MDH. Rappelons que LC Waikiki a d’abord été une enseigne française emblématique dans les années 1980 avant d’être entièrement rachetée en 1997 par le groupe turc Tema textile. Après un repositionnement et le développement de nouvelles gammes, l’enseigne a renoué avec une croissance à deux chiffres. Aujourd’hui, elle revendique un chiffre d’affaires consolidé de 2,5 milliards de dollars (près de 22 milliards de DH) avec un réseau totalisant près de 400 magasins en Turquie et 106 points de vente à l’international où le groupe a étendu sa toile dans une vingtaine de pays (Albanie, Azerbaïdjan, Bélarussie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Géorgie, Iran, Iraq, Egypte, Kazakhstan, Kosovo, Kirghizistan, Macédoine, Maroc, Pologne, Roumanie, Russie, Arabie Saoudite Syrie et Ukraine).