Le marocain BM Electronics crée une joint-venture avec le français NSE

Ce partenariat est l’aboutissement d’une relation client/fournisseur qui a duré deux ans.
NSE Aero-cà¢blage BM est installée sur le site industriel de la maison mère marocaine, à  Casablanca.

A près s’être associée, en moins de 18 mois, à plusieurs opérateurs européens tels Proteaux Industries, Lutronic International, Hiolle Industries, Acime Technology, Val’Eco, Actimetal Industries, le groupe marocain BM Electronics, dont la création remonte à août 2000, s’allie au français NSE qui opère dans l’intégration et la maintenance de systèmes électroniques et mécaniques pour l’industrie aéronautique.
Née deux ans après une relation fournisseur/client assez probante, NSE Aero-câblage BM, dont les co-actionnaires à parité sont BM Electronic Systems et NSE Holding, s’est déjà installée sur le site industriel de sa maison mère marocaine, à Lissasfa (Casablanca) pour s’attaquer aux deux activités de fabrication de câblage filaire aéronautique et la maintenance aéronautique.

BM Electronics est présente dans 11 sociétés qui emploient 300 personnes
La filiale vise aussi bien le marché de la sous-traitance, notamment pour le compte de NSE, qui a parmi ses clients plusieurs donneurs d’ordre prestigieux tels Thales, Airbus et Sagem, que le marché nord-africain où elle compte développer un savoir-faire reconnu en maintenance aéronautique, électrique et avionique (ensemble des équipements électroniques, électriques et informatiques qui aident au pilotage des aéronefs et des astronefs).
Avec cette nouvelle filiale, le groupe BM Electronics confirme sa volonté de s’ériger comme un des acteurs principaux au Maroc dans les métiers liés à l’électronique. Dans la foulée de sa politique de croissance verticale dans ce dernier créneau et de diversification vers des métiers connexes, il devient un holding de 11 sociétés employant 300 personnes, spécialisées dans la tôlerie, l’assemblage de cartes électroniques, le bobinage électronique, la microélectronique, le câblage filaire, l’injection, l’usinage et le surmoulage plastique, ainsi que l’intégration électronique et électromécanique. Quant au groupe NSE, il emploie 700 personnes sur ses 5 sites industriels en France et ses deux filiales étrangères, au Canada et en Hongrie. Son chiffre d’affaires 2007 a été de 53 millions d’euros (près de 600 MDH).