Le groupe grec Latsis acquiert 140 ha

Ce site abritera un complexe résidentiel composé de deux hôtels, d’un spa, d’un golf et de 175 villas.

Le groupe grec Latsis entame la concrétisation de son projet de construction d’un complexe résidentiel à  Marrakech qui a fait l’objet d’une convention avec l’Etat en mai 2005. Il vient en effet d’acquérir 140 hectares sur la nouvelle zone touristique de Chrifia. Le maà®tre d’ouvrage de ce colossal chantier, qui requiert un investissement de 1,82 milliard de DH, est la société nouvellement créée LVDJ Développement, au capital de départ de 300 000 DH et au compte courant associé de 10 MDH. Outre de nouveaux apports attendus, le financement sera complété par un emprunt consortialisé de plus d’un milliard de DH qui sera contracté auprès des banques de la place. La présidence et la direction générale de la filiale marocaine ont été confiées respectivement à  Evgenia Paizi et Andrew Stone.

Investissement prévu de 1,8 milliards de DH
Le projet immobilier en question, qui sera sans conteste l’investissement grec le plus important au Maroc, consiste en la construction et l’aménagement de deux hôtels de luxe, un spa moderne, un golf de 18 trous et un complexe résidentiel de 175 villas de haut standing. Pour respecter les normes généralement adoptées pour des projets de cette envergure, LVDJ Développement a sollicité les services du cabinet CID (Conseil ingénierie et développement) pour des études de VRD (voierie et réseaux divers) et d’impact environnemental.

Fondé par le milliardaire John Latsis, décédé en 2003 en léguant à  ses héritiers une fortune estimée entre 2 et 5 milliards de dollars, le groupe est un mastodonte qui contrôle des dizaines d’entités opérant dans la finance à  travers le groupe bancaire EFG Eurobank, deuxième banque privée de Grèce, le raffinage de pétrole avec Petrola Hellas, le transport maritime et les activités immobilières. Son nouveau projet sur le site de Chrifia incarne la montée en puissance de nouveaux pôles touristiques dans la ville ocre.