Le groupe français Stequal prend pied

L’investissement s’est fait sous la forme d’une prise de participation dans le capital d’Acre, installée à Mohammédia.

Stequal, fabricant de pièces détachées qui opère principalement dans la conception, le découpage, l’emboutissage et le surmoulage, a récemment acquis une participation dans le capital d’Acre (Assemblage conception et réalisation électronique), sous-traitant électronique marocain installé, depuis sa création en 1997, à Mohammédia, et employant 200 personnes.
L’opération a pris la forme d’une augmentation de capital réservée au nouvel actionnaire français. Ainsi, le capital d’Acre a été porté de 4,7 MDH à 7,2 MDH par l’entremise d’une émission de 24 212 nouvelles actions d’un nominal de 100 DH et entièrement souscrites par Stequal Group SA. Assortie d’une prime d’émission unitaire de 84,04 DH, cette augmentation s’est donc traduite par un apport total de 4,45 MDH (dont 2,42 en capital) pour une quote-part de détention de près de 30 %.
Après le Brésil, le Maroc est donc le deuxième pays à accueillir cette entreprise française qui exploite une dizaine d’usines sur six sites et dont le chiffre d’affaires pèse 60 millions d’euros. Ses produits sont destinés à plusieurs secteurs, dont essentiellement l’automobile, l’équipement électronique, les télécommunications et la fabrication de moteurs.

Acre a été primée en 2004 pour ses performances à l’export
Ce partenariat capitalistique permettra au fabricant local de faisceaux électriques et de cartes électroniques CMS, dont la production est entièrement consacrée à l’export, de disposer de fonds pour financer son projet d’implantation dans la zone industrielle sud-ouest de Mohammédia, et de profiter d’un transfert de savoir-faire bien venu pour accompagner son plan de développement. Un plan qui lui a valu en 2004 de recevoir le trophée en bronze du CMPE (Centre marocain de promotion des exportations) en catégorie de chiffre d’affaires à l’export supérieur à 20 MDH.
Par ailleurs, parallèlement à l’entrée de Stequal dans le capital d’Acre, l’autre actionnaire de référence, Buzzichelli Maroc, a transféré ses actions (34 % du capital) à sa maison mère, le holding Sofmag et ce, dans le cadre d’un redimensionnement interne des participations.