Le gotha mondial du tourisme du bien-être s’est réuni à  Marrakech

Une occasion pour le Maroc d’afficher ses ambitions dans une activité touristique en plein essor. Près de 400 participants venus d’une quarantaine de pays ont participé à  la manifestation n Le secteur pèse environ 500 milliards de dollars.

La destination Maroc s’impose de plus en plus dans le tourisme d’affaires et le tourisme de bien-être. Alors que plusieurs congrès sont annoncés pour ce dernier trimestre et l’année prochaine, le Four Seasons Resort de Marrakech, inauguré en 2011, vient d’accueillir la 8e édition du Global SPA & Wellness Summit (GSWS). Organisé conjointement par la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) et le Global SPA & Wellness Institute, ce congrès, placé sous le haut patronage de SM Mohammed VI, rassemble tous les deux ans, et depuis 2005, les décideurs et directeurs exécutifs de l’industrie du Spa et du bien-être du monde entier.

La Maroc a une carte à jouer

Constatant l’expansion de ce tourisme de niche au Maroc comme dans le reste de la région nord-africaine et au Moyen-Orient, les organisateurs ont presque tout naturellement fait le choix de Marrakech, après les Etats-Unis, la Suisse, la Turquie, l’Indonésie et l’Inde, pour cette 8e édition.
Placée sous le thème «Fast forward», cette édition a réuni près de 400 participants venus d’une quarantaine de pays, qui se sont penchés sur le futur du Spa et du bien-être, à travers les nouvelles technologies, le design ou encore l’impact des dernières découvertes en matière de sciences du cerveau.
Le Maroc a une belle carte à jouer dans un secteur qui pèse environ 500 milliards de dollars et qui pourrait atteindre 678,5 milliards d’ici 2017 d’après le dernier rapport du Global Wellness Tourism Congress (GWTC). En 2012, 824 millions de dollars de recettes touristiques au Maroc provenaient ainsi du tourisme de bien-être.
Dans le cadre de la Vision 2020, qui s’est donné entre autres objectifs de faire du Maroc une nouvelle destination internationale du bien-être et de la santé, la tenue du GSWS dans la ville ocre renforce et accompagne cette volonté. Partie intégrante de la culture marocaine, hammam et massages traditionnels, connus internationalement, sont aujourd’hui très bien représentés dans les Spas de nombreux établissements hôteliers marocains et diffusés dans le monde entier, notamment à travers des gammes de produits.

«Cet événement viendra favoriser l’attraction des investisseurs et des grandes chaînes hôtelières spécialisées dans le tourisme de bien-être qui trouveront dans ce carrefour l’occasion de découvrir les opportunités d’investissement fluctuantes et de concrétiser les partenariats les plus avantageux», n’a pas manqué de rappeler Imad Barrakad, président du directoire de la SMIT.