Le géant suisse de la logistique KUHNE & NAGEL s’installe au Maroc

Le Maroc est le premier lieu d’implantation du groupe helvétique au Maghreb. Il offre ses services dans la logistique globale et le transport multimodal.

La liste des entreprises suisses implantées au Maroc vient de s’allonger avec l’arrivée d’un opérateur de taille mondiale. En effet, après Swissport qui vient de gagner le marché du handling (services aéroportuaires allant de l’enregistrement des passagers au traitement des bagages) auprès de l’Office national des aéroports (ONDA), c’est au tour du logisticien Kühne & Nagel de planter son étendard dans notre pays.

Aussi, ce groupe basé à Schindellegi (canton de Schwytz) a-t-il récemment créé une filiale basée à Casablanca. Première implantation au Maghreb de Kühne & Nagel, cette nouvelle entité, dont le capital est entièrement détenu par le holding intermédiaire Kühne & Nagel Participations, compte se positionner sur le créneau de la logistique globale et multimodale combinant transport terrestre, fret maritime et aérien. Un positionnement plus large et ambitieux que celui qu’occupe déjà Panalpina North Africa, la filiale marocaine d’un autre logisticien suisse, en l’occurrence Panalpina dont une bonne partie de son activité au Maroc a été transférée à Timar en 2011 dans le cadre d’un partenariat commercial.

50 000 personnes employées dans le monde

Kühne & Nagel Maroc devrait atteindre rapidement une centaine de collaborateurs et disposer de plusieurs milliers de m2 d’entreposage dans la région de Casablanca dans un premier temps. Un choix logique dans la mesure où la capitale économique se prépare à accueillir à Zenata la première zone du plan national de la logistique, lancé il y a deux ans. Kühne & Nagel dont la création remonte à 1890 est spécialisé dans le domaine de la logistique d’entreposage et de stockage non frigorifique.

Il est numéro quatre mondial dans le segment du fret aérien. En 2011, ce groupe qui emploie plus de 50 000 personnes à travers une centaine de pays a réalisé un chiffre d’affaires de 19,5 milliards de francs suisses (près de 180 milliards de DH), dont à peine moins d’un milliard de francs suisses ont été réalisés sur la région Moyen-Orient et Afrique du nord (MENA). D’où la volonté de renforcer la présence dans cette zone où elle compte une dizaine de filiales notamment au Moyen-Orient. Pour sa part, le résultat net consolidé 2011 a été en stagnation par rapport à celui de 2010, aux alentours de 600 millions (5,5 milliards de DH).