Le français Dolfines remporte un contrat d’inspection du parc éolien de Khalladi

Le groupe Dolfines, spécialiste en ingénierie et services de l’industrie des énergies renouvelables, a remporté à travers sa filiale 8.2 France, un important contrat d’inspection de 40 éoliennes du parc éolien de Khalladi, situé à 30 km de Tanger.

8.2 France a signé ce contrat d’inspection, dont le montant n’a pas été divulgué, avec The First National Operation & Maintenance Company (NOMAC), opérateur privé marocain expert dans l’exploitation et l’entretien pour le dessalement, annonce le groupe Dolfines dans un communiqué daté du 28 novembre 2022.

NOMAC est une filiale du groupe saoudien ACWA Power, acteur majeur de la production d’électricité et de projets de dessalement de l’eau aux niveaux régional et mondial. Il est le plus grand opérateur privé au monde pour le dessalement avec le développement de la plus grande usine de dessalement par osmose inversée d’eau de mer en cours de construction au Taweelah Power and Water Complex, à Abu Dhabi, avec une capacité de 909.200 m3/ jour.

Mis en service en juin 2018, le parc de Khalladi génère une puissance installée totale de 120 MW. Situées sur la crête du Jbel Soundouq, les éoliennes sont installées sur des mâts de 80 mètres et équipées de rotors de 90 m de diamètre. Le parc éolien produit en équivalent la consommation électrique annuelle de 400.000 habitants. Il permet une réduction annuelle des émissions de CO2 estimée à 144.000 tonnes.