Le fonds européen ADP II investit 70 MDH dans l’Université privée de Marrakech

L’apport servira à  construire de nouveaux bà¢timents pour renforcer les filières de formation spécialisée.
Il s’agit de la première tranche d’une augmentation de capital de 160 MDH entérinée par l’AGE de KMR Holding Pédagogique, structure de détention de l’université.

Le secteur de l’enseignement supérieur privé intéresse de plus en plus les fonds d’investissement étrangers. En effet, après HEM, le leader marocain des business school qui a accueilli récemment dans son capital la filiale de la Banque mondiale, la Société financière internationale (SFI), c’est au tour de l’Université privée de Marrakech (UPM) d’aller chercher de l’argent frais à la City.

Aussi, La Vie éco a appris que cet établissement universitaire, qui fut parmi les premiers à obtenir le titre d’Université privée depuis la promulgation de la loi 01-00, vient de lever 70 MDH auprès du fonds d’investissement ADP II qui a souscrit à quelque 955 nouvelles actions émises par KMR Holding Pédagogique, la structure de tête contrôlée par Mohamed Kabbaj et qui détient le foncier et le campus de l’UPM ainsi que la structure opérationnelle.

Avec 23,9% du capital pour le nouvel actionnaire, cela valorise KMR Holding Pédagogique à près de 220 MDH dont une bonne partie correspondante à son impressionnante assiette immobilière composée d’un terrain de 32 hectares sur la route d’Amezmiz et une superficie construite de 32 000 m².  

L’UPM veut atteindre 5 000 étudiants dans 5 ans

Le montant de 70 MDH injecté à ce stade n’est que la première tranche d’une augmentation de capital entérinée par l’AGE de KMR Holding Pédagogique et portant sur un montant global de 160 MDH. Les futures tranches devront très probablement être suivies par de nouveaux arrivants mais également par ADP II qui a, d’ores et déjà, obtenu deux sièges au conseil d’administration.

L’apport d’argent frais servira à doper les filières de formation spécialisée, notamment dans la santé et l’ingénierie, en construisant de nouveaux bâtiments ad hoc et en renforçant l’infrastructure existante. Un tel projet permettra à l’UPM de doubler le nombre d’étudiants pour atteindre 5000 étudiants dans un délai de 5 ans.

Rappelons que ADP II est géré par Development Partners International, un opérateur de private-equity qui gère des fonds d’investissement, notamment les véhicules ADP I et ADPII qui interviennent exclusivement en Afrique et qui sont dotés d’un capital cumulé de plus de 500 millions d’euros (5,5 milliards de DH) apportés principalement par des institutionnels financiers européens de renom.