Le fonds AlterMed Maghreb boucle son premier closing de 25 millions d’euros

Le Crédit Agricole Maroc et Attijariwafa bank ont rejoint le tour de table.
BMCI a renforcé dans le capital en portant son investissement à  plus de 5 millions d’euros.
Le montant des participations du fonds vont de 10 à  30 MDH.

Deux ans et demi après sa création officielle, le fonds d’investissement AlterMed Maghreb vient de boucler son premier closing et renforce ainsi sa capacité d’intervention en tant qu’opérateur indépendant dans le capital-investissement.
En effet, dans la foulée de l’arrivée du Crédit Agricole du Maroc qui y a contribué à hauteur de 3 millions d’euros (près de 33 MDH), deux autres levées de fonds ont permis au gestionnaire, Viveris Istithmar, une joint-venture entre le groupe marocain Banques Populaires et le français Viveris Management, d’atteindre son objectif initial de 25 millions d’euros (près de 270 MDH).
Dans un premier temps, Attijariwafa bank a rejoint les autres actionnaires en participant à hauteur de 4 millions d’euros (44 MDH). Il consolide, au passage, son rang de premier groupe bancaire marocain en termes de contribution aux fonds de capital-risque avec une présence dans plus d’une dizaine de véhicules (Attijari Capital Développement, Agram Invest, Fonds de l’Oriental, Maroc Numeric Fund, Igrane, HP Partners Morocco Hospitality, AM Invest Morocco, Moroccan Infrastructure Fund, Acces Capital Atlantique, Cap Mezzanine…).

15 MDH investis dans Geomedia

Ensuite, BMCI, qui y avait fait son entrée en début 2010, s’est renforcée dans le capital en hissant son investissement à plus de 5 millions d’euros (55 MDH).
Rappelons qu’AlterMed Maghreb est le compartiment dédié aux PME marocaines de la «gamme AlterMed» promue et commercialisée par le capital-risqueur français Viveris Management. Ce fonds généraliste qui vise des tickets d’investissement qui vont de 10 à 30 MDH a déjà opéré un premier investissement de capital-développement à hauteur de 15 MDH dans la société Geomedia, un des spécialistes marocains dans la presse gratuite.
L’objectif est de permettre à cette société d’éditer de nouveaux titres et d’élargir sa base clients pour des opérations de marketing direct.
Outre les quatre banques locales BMCI, Attijariwafa bank, Crédit Agricole du Maroc et Banque Centrale Populaire, ce fonds compte des institutionnels européens de renom tels la Banque européenne d’investissement (BEI), le groupe Caisse d’épargne et BNP Paribas.