Le fisc réclame 135 MDH à  Cfao Motors Maroc

Les recours auprès de différentes commissions d’arbitrage n’ont pas porté leurs fruits.
Une provision de plus de 60 MDH est constituée.

A la veille de l’introduction à la Bourse de Paris de Cfao group, sa filiale marocaine, Cfao Motors Maroc, est aux prises avec la direction générale des impôts pour un litige fiscal portant sur pas moins de 135 MDH. L’information est révélée par la note accompagnant l’IPO du groupe français. En effet, malgré plusieurs recours aussi bien auprès de commissions locales de taxation que de la commission nationale de recours fiscal, l’importateur/distributeur de véhicules de marques Chevrolet, Opel et DAF, entre autres, est toujours passible de redressement fiscal en raison des écarts constatés entre les chiffres d’affaires déclarés au titre des exercices allant de 2001 à 2003 et celui reconstitué par l’administration fiscale. De même, le régime fiscal de faveur appliqué à une opération de restructuration interne est remis en cause. Cette situation a conduit à la constitution d’une provision de 60 MDH environ sachant que le reste du montant à risque est couvert par une garantie de passif plafonnée à 75 millions consentie par Financière Yacout auprès de qui le groupe français avait acquis Isuzu Maroc en 2003.

Le montant réclamé par le fisc représente 7% du résultat opérationnel 2009 anticipé de la division Cfao Automotive
Le montant réclamé par le fisc marocain représente tout de même 7% du résultat opérationnel 2009 anticipé pour l’ensemble de la division Cfao Automotive qui revendique à travers ses 29 implantations à l’international près de 1,77 milliard d’euros en chiffre d’affaires (près de 20 milliards de DH) dont le Maroc est le deuxième contributeur.
Cfao Motors Maroc commercialise également, à travers Asian Hall, des marques chinoises comme Wuling et Dong Feng Motor. Outre la distribution automobile, CFAO assemble au Maroc des cyclomoteurs (23 000 par an) dans l’usine de Dimac à Casablanca qui s’appuie sur un réseau de distribution de 50 points de vente et a réalisé pour cette activité un chiffre d’affaires de près de 90 MDH en 2008.
Le groupe fabrique aussi des produits de bois destinés au transport tels les cagettes et caisses. Opérée par les deux filiales, Fantasia (Agadir) et Comammussy (Benslimane), cette dernière activité génère un chiffre d’affaires annuel de 330 MDH.
L’ensemble des entités marocaines du groupe Cfao ont réalisé un chiffre d’affaires 2008 global de 2,15 milliards de DH, soit 6,7% des ventes consolidées au niveau mondial de cette filiale du conglomérat hexagonal PPR (Pinault Printemps Redoute).

A lire aussi :

Cfao Motors Maroc absorbe DAF Industries Maroc