Le déficit commercial en hausse de 13% à fin juin (Office des changes)

Le déficit commercial s’est établi à 97,44 milliards de dirhams (MMDH) à fin juin 2021, en hausse de 13% par rapport à la même période un an auparavant, selon l’Office des changes.

Au titre du premier semestre de l’année 2021, les exportations se sont situées à 152,88 MMDH, soit le plus haut niveau atteint durant la même période au cours des cinq dernières années, en hausse de 29,59 MMDH, alors que les importations ont augmenté de 19,5%, précise l’Office dans ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de juin 2021.

Le taux de couverture s’est situé ainsi à 61,1% à fin juin, contre 58,9% durant la même période de 2020, soit une amélioration de 2,2 points, ajoute l’Office.

La hausse des importations de marchandises s’explique, selon l’Office, par l’augmentation des achats de l’intégralité des groupes de produits, principalement, des produits finis de consommation (+15,40 MMDH), des demi produits (+10,664 MMDH), des biens d’équipement (+6,173 MMDH) et des produits énergétiques (+5,542 MMDH).

La hausse des importations des produits finis de consommation (+35,6%) s’explique quant à elle, essentiellement par l’augmentation des achats des parties et pièces pour voitures de tourisme (+54,3% ou +3,597 MMDH) et ceux des voitures de tourisme (+55,7% ou +3,347 MMDH), fait remarquer la même source.

L’accroissement des exportations concerne la majorité des secteurs, essentiellement le secteur de l’automobile, celui des phosphates et dérivés et celui du textile et cuir.