Le CIH augmente son capital de 1.1 milliard de DH en septembre prochain

L’objectif principal de l’opération est de financer l’acquisition des 34% de Maroc Leasing et des 46% de Sofac. Une partie des ressources ira au renforcement des fonds propres.

Comme annoncé par son top management à fin 2010, le Crédit immobilier et hôtelier (CIH) procédera dans les semaines à venir à une augmentation de capital. L’on sait aujourd’hui qu’elle tournera autour de 1,1 milliard de DH. L’assemblée générale extraordinaire devant valider l’opération se réunira le 18 août prochain. Une fois approuvées, les modalités de cette levée de fonds ainsi que son calendrier, seront fixés, et les démarches légales, notamment l’obtention du visa du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) pour la note d’information, finalisées. Selon une source proche du dossier, la période de souscription est prévue entre fin août et début septembre. Le principal objectif de cette augmentation de capital est de financer l’acquisition, déjà opérée, des 34% du capital de Maroc Leasing que lui a cédés la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), sa maison mère à travers le holding Massira capital management-dans lequel sont associées la CDG et la Caisse d’épargne française- qui détient 67,9% du CIH, au lendemain de l’absorption de Chaâbi Leasing. Une autre acquisition en cours de finalisation, à savoir les 46% de la société de crédit à la consommation Sofac également détenus par la CDG, sera financée par cette levée de fonds.

L’opération sera ouverte à tous les actionnaires et détenteurs de droits préférentiels de souscription

Ces deux opérations de croissance externe s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de développement du CIH visant à le transformer en une véritable banque universelle dotée d’un bras puissant dans le financement des entreprises (Maroc Leasing étant le leader du marché du crédit-bail) et d’une marque forte dans le crédit à la consommation pour compléter son offre bancaire destinée aux particuliers.
Il est à noter que le montant de ces deux acquisitions n’excède pas un total de 800 MDH. Une partie des fonds tirés de l’augmentation de capital dont le plafond est de 1,1 milliard de DH sera donc affectée au renforcement des fonds propres du CIH. Des fonds propres qui sont déjà largement en conformité avec les exigences de la réglementation bancaire en matière de ratio de solvabilité. «Leur renforcement servira plutôt à accroître notre capacité d’octroi de grands crédits tout en respectant la norme en matière de ratio de division des risques», indique une source autorisée chez la banque.
Pour l’heure, le prix des actions à émettre, le montant exact de l’opération et les modalités de souscription ne sont pas dévoilés, car non encore approuvés par l’assemblée des actionnaires et le CDVM. Mais l’on sait déjà que cette augmentation de capital sera ouverte à tous les actionnaires et détenteurs de droits préférentiels de souscription. Ces droits seront d’ailleurs détachés et cotés à la Bourse de Casablanca une fois la période de souscription ouverte.