Le bout du tunnel pour les TMPE ?

C’est peut-être le bout du tunnel pour les PME et les TPE. ..

Alors que le Modem (Mouvement des Entreprises du Maroc), représentant 250 membres adhérents et 740 membres dits «sympathisants», a tenu son assemblée générale, le 31 octobre, autour de la thématique «Ensemble pour le développement des TPME», une réunion entre le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, et la Confédération marocaine de TPE-PME a eu lieu le 27 octobre. A l’issue de cette dernière, trois des douze mesures proposées par la Confédération dans le cadre du PLF 2019 ont été retenues. Il s’agit, primo, d’augmenter le plafond des micro-crédits, passant de 50000 à 150 000 DH, la confédération ayant proposé au départ un seuil de 200000 DH. Secundo, le gouvernement a accepté d’accompagner l’application de la loi des 20% de PME dans les marchés publics. «Cette loi a aujourd’hui du mal à être appliquée à cause du flou juridique qui l’entoure, la majorité des TPE ignorant la base du calcul de cette règle», explique Abdellah El Fergui, président de la confédération. Tertio, la cotisation minimale de l’IS sera diminuée, sans précision aucune de combien, tenant en compte qu’elle est de 3 000 DH (par an), et qu’elle doit être payée en totalité, sans facilités de paiement. Un bon début somme toute.