Lafarge Maroc met le paquet sur le marché de l’auto-construction

Le groupe vient de lancer une nouvelle gamme de ciments et plà¢tres en sac structurée par usage. L’objectif est de proposer une offre plus lisible aux particuliers qui construisent leurs maisons.

Lafarge Maroc mise tout sur le marché de l’auto-construction. Le groupe vient de lancer une nouvelle gamme de ciments et plâtres en sac structurée par usage (fondations, poutres et poutrelles, mortiers chapes et dalles, enduits…). Les nouveaux produits se présentent sous un packaging au nom évocateur: «Swari» pour le ciment destiné aux fondations, «L’byad» pour le ciment blanc destiné aux éléments décoratifs, «Al Martoub» pour le plâtre qui s’applique sur les murs et les plafonds… Un pictogramme complète ces appellations et représente l’étape dans le processus de construction à laquelle le produit doit être utilisé. Si la nouvelle gamme restructure pour l’essentiel des solutions existantes, elle intègre également deux produits introduits pour la première fois. Il s’agit en premier de «Dwam» destiné à la réalisation des structures porteuses qui permet de construire plus vite. Vient ensuite «Préfa» qui est un ciment dédié à la fabrication artisanale des éléments de petite préfabrication (bloc béton en agglos, carreaux dalles…).
Telle qu’elle est conçue, cette nouvelle offre est taillée sur mesure pour les constructeurs autonomes et les artisans qui constituent l’essentiel de la demande sur le marché de l’auto-construction, assure le management de Lafarge.
En amont de ce nouveau lancement, le cimentier a en effet mené des études auprès de plus d’un millier d’interviewés, essentiellement des particuliers construisant leurs maisons ainsi que des ouvriers du bâtiment ou des artisans qui s’en occupent pour mieux comprendre les usages, les habitudes, les difficultés rencontrées et les besoins exprimés par cette cible. Il en est ressorti un besoin de clarté et de conseils par rapport aux produits, aux types d’usages associés et à leurs modes d’application, ce à quoi tente précisément de répondre la nouvelle offre de Lafarge, voulue plus lisible pour la clientèle.

L’auto-construction représente les deux tiers de la production de logements

Ces efforts du cimentier, accompagnés d’investissements non négligeables, sont motivés par l’attrait du marché de l’auto-construction. Les logements individuels (maisons de type marocain, R+1, R+2…) construits par des particuliers représentent en effet près des deux tiers des logements construits au Maroc. Une demande qu’il est d’autant plus vital de capter que celle émanant de la promotion immobilière et du BTP ne s’est pas encore pleinement redressée.
Le lancement de cette nouvelle gamme s’intègre dans une stratégie globale de Lafarge Maroc articulée autour du développement de systèmes constructifs, de produits à valeur ajoutée et de services innovants. Cette orientation fera passer à terme l’industriel du statut de fabricant de matériaux de construction à celui de fournisseur de solutions de construction. Il devrait en résulter un bénéfice additionnel de 500 MDH d’ici 2015.