L’activité bancassurance du Crédit du Maroc en hausse de 41% à fin septembre

Les banques sont confrontées à la nécessité de diversifier leur PNB en raison de la baisse de la marge d’intermédiation sur fond de ralentissement économique. CDM a mis treize produits sur le marché.

Le Crédit du Maroc affiche ses ambitions dans la bancassurance. S’exprimant lors de la première édition du café-CDM, Baldoméro Valverde, président du directoire, affirme que le groupe français veut en faire son deuxième métier en capitalisant sur sa position jugée confortable (8,6% de part de marché en primes et commissions). Il ajoute qu’«en raison de la baisse de la marge d’intermédiation sur fond de ralentissement économique, les banques se trouvent confrontées à la nécessité de diversifier leur PNB. La bancassurance est à ce titre une alternative naturelle». De plus, CDM veut jouer un rôle de tiers de confiance auprès de ses clients et s’ériger ainsi en tant qu’acteur de poids sur le marché marocain, à l’image de sa maison mère en France. Le Groupe Crédit Agricole SA est en effet le premier assureur en France, selon le management de CDM dont l’entrée dans la bancassurance est une «évidence», souligne M.Valverde.

Pour ce faire, la banque a choisi, il y a un an, Saham Assurance en tant que partenaire pour l’accompagner dans cette aventure. «L’idée est de construire un partenariat de référence, solide, durable et qui met l’utilité Clients au centre de ses préoccupations. Nous ambitionnons ainsi déployer une nouvelle stratégie bancassurance orientée satisfaction clients et optimisation des processus de gestion», note Karim Diouri, DGA en charge de la direction marché, métiers, digital et partenariats. Les résultats ne se sont pas faits attendre puisque, à fin septembre, les primes émises sont en hausse de 41%, selon la banque.

Dématérialisation des processus

Il faut dire que le partenariat avec Saham Assurance a permis de construire des solutions de bancassurance répondant à l’ensemble des attentes des clients. La banque commercialise aujourd’hui treize produits couvrant quatre univers de besoins. A commencer par les Biens et Responsabilités qui regroupent les solutions d’assurance permettant de faire face aux aléas du quotidien (protection de l’habitation, protection du projet de vie tel que l’entreprise, un commerce, protection des moyens de paiement…). Le deuxième univers est celui de la Prévoyance qui rassemble les solutions d’assurance permettant aux clients d’anticiper la survenance d’un évènement inattendu (protection de la famille en cas de décès ou d’invalidité de l’assuré, couverture sociale, couverture santé…). La banque offre également les produits d’Epargne et Placement. Cet univers comprend les solutions d’assurance permettant aux clients la constitution d’un capital pour préparer l’avenir des enfants, pour mieux préparer leur retraite…. Le quatrième est l’Assistance qui comprend des solutions d’assurance permettant aux clients de bénéficier de l’assurance médicale, de l’assurance décès et de l’assurance véhicule. D’après le management du groupe, d’autres produits verront le jour.

Cela dit, comme le soutient M. Diouri, la nouvelle stratégie permettra au CDM de mettre à la disposition de ses clients des solutions d’assurance utiles, complètes et innovantes, avec des avantages tangibles. Aussi, la nouvelle approche supposera une dématérialisation des processus et une limitation maximale des interactions inutiles pour favoriser la productivité et l’amélioration du service client avec une communication multicanale. Enfin, la plateforme de gestion Saham Assurance bénéficie à la banque et à ses clients, avec l’ambition de fournir la meilleure qualité de service, en s’appuyant sur un suivi régulier de la satisfaction clients. «Sans oublier que les processus ont été standardisés et fluidifiés répondant à des objectifs clairs en termes d’engagement, de délais et de qualité», ajoute Nourredine Denoun, directeur général du Crédit du Maroc Assurances, société de courtage.

Par ailleurs, le partenariat avec Saham Assurance prévoit la mise en place de plusieurs synergies aussi bien au profit des clients que des collaborateurs en mobilisant les réseaux respectifs des deux établissements. Ces synergies se traduisent concrètement dans des domaines comme celui de l’immobilier où CDM met à profit des clients Saham son expertise en matière de financement des projets immobiliers.

A noter que pour concrétiser le rapprochement entre CDM et Saham près de 100 personnes appartenant aux deux établissements ont travaillé sur 9 grands chantiers avec des comités de pilotage hebdomadaires structurés en 20 groupes de travail et plus de 250 réunions de coordination et de pilotage durant l’année 2016.

Le Café-CDM, dont la première édition a été consacrée à la stratégie bancassurance du Crédit du Maroc, se veut un rendez-vous incontournable de la banque avec ses partenaires médias. La banque dit être consciente qu’il est important d’être au plus près des médias. Partant de là, la Direction de la communication de la banque a lancé le Café-CDM, un concept innovant au service de ses relations médias. Ce rendez-vous trimestriel se veut un moment de rencontre, dans une ambiance conviviale entre les managers de la banque et ses partenaires médias. Au menu de ces rendez-vous, toute l’actualité de la banque, le point sur les grands chantiers et les nouveautés du groupe. Les responsables de la banque ont aussi l’occasion de répondre à toutes les questions des invités du Café-CDM.