La Picanto II arrive, 24 500 unités de la première génération vendues au Maroc en 7 ans

Plus d’espace, plus de coffre et un gabarit musclé. Consommation de 4,5 l/100 et un moteur plus puissant. Les prix démarrent à  96 800 DH et vont jusqu’à  126 800 DH.

Lancée sur le marché marocain en 2004, la Kia Picanto de la première génération tire sa révérence après le restylage subi en 2008. Kia Picanto est morte, vive la nouvelle Picanto, serait-on tenté de dire. Car ce modèle du constructeur coréen  qui a véritablement lancé un segment des micro-citadines, quasiment inexistant au Maroc en 2004, a connu un succès foudroyant : 24 508 unités écoulées en 7 ans, le deuxième plus gros score après celui de la Dacia Logan. Dévoilé pour la première fois au salon automobile de Genève qui a eu lieu en mars dernier, le modèle fétiche de Kia est désormais commercialisé au Maroc à un prix allant de 96 800 DH à 126 800 DH. Des transformations majeures sont apportées par rapport au modèle actuel, aussi bien à l’intérieur de l’habitacle qu’au niveau carrosserie. Elles confèrent au dernier-né de Kia un aspect massif et font ressortir un caractère musclé.

Un trois-cylindres d’un litre seulement

La qualité de finition a également fait un bond en avant. Matériaux, assemblage, toucher…, il faut dire que la Picanto affiche aujourd’hui des ambitions européennes.
Côté chiffres, la Picanto a gagné en espace, par rapport à sa devancière. Plus longue de 6 centimètres, la nouvelle génération offre un coffre plus spacieux de 27%, soit un  volume de 200 litres et surtout un empattement plus généreux qui permet d’offrir des places convenables à l’arrière, un des défauts de l’ancienne génération. Elle est aussi plus dotée en matière d’équipements de confort et de sécurité. La LX (entrée de gamme) est, entre autres, équipée d’une direction assistée électromécanique, d’un volant réglable en hauteur, du verrouillage centralisé, de 2 vitres électriques et d’un ordinateur de bord. En plus des lève-vitres arrière et des rétroviseurs électriques, la version EX est dotée d’un système de verrouillage télécommandé et de jantes en alliage.
Des changements ont été opérés également sous le capot. L’ancien moteur 1,1 litre 4 cylindres essence de 55 ch a laissé la place à un trois-cylindres dont le volume est d’un litre seulement et qui fournit une puissance supérieure : 69 ch. Ce downsizing permet à la marque de brandir  trois chiffres importants : une consommation moyenne de 4,5 l/100, une vitesse maximale de 155 km/h et des émissions de CO2 réduites : 99g au kilomètre.