Kasbah Resources ne cédera pas la mine d’étain d’Achmmach

Pas de changement dans le plan de développement initial du projet. La production débutera en 2021 et nécessitera un budget global de 100 millions de dollars. Des négociations sont en cours avec l’ONEE pour la fourniture d’électricité.

Les rumeurs concernant une éventuelle cession du projet d’étain d’Achmmach (Achmmach Tin Project) sont démenties par le ministère de l’énergie et des mines. «D’après les données dont nous disposons, ledit projet ne fait pas l’objet d’une cession par la société Kasbah Resources. Il est à signaler que la cession d’un titre minier se fait selon des procédures et conformément à la loi sur les mines. A ce jour, aucune demande de cession concernant ce titre minier n’a été présentée à l’administration des mines», nous a-t-on répondu auprès du département de Aziz Rabbah. Selon la même source, «l’étude de faisabilité définitive du projet d’Achmmach fixe l’année 2021 comme date de démarrage de la production de la mine», conformément au plan de développement et de la production d’une mine, dont «l’exploitation est capitalistique et à haut risque». Cette échéance demeure pour autant «étroitement liée à la possibilité d’accès aux financements des investissements alloués au projet». Il n’y a donc pas de changement au niveau du plan initial de l’exploitation de cette mine, dont la construction nécessitera un budget de 100 millions de dollars, contrairement à ce qui a été indiqué dans un premier temps, à savoir un montant global de 96 millions de dollars qui aurait été réduit plus tard à 62 millions de dollars.

330 000 m3 d’eau pour les opérations minières

Le projet d’Achmmach prévoit la construction d’un barrage-réservoir qui permettra de fournir la quantité essentielle de l’eau dont le projet aura besoin. Ce barrage sera construit en implantant une digue menue d’une installation possédant la capacité de stocker environ 330 000 m3 d’eau de ruissellement, destinée aux opérations minières. Quant à l’électricité, la société Atlas Tin négocie actuellement un contrat d’approvisionnement en électricité avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Pour rappel, le projet d’étain d’Achmmach est situé à environ 40 km au sud-ouest de la ville de Meknès. Il est mené par la société Atlas Tin dont le tour de table est composé de la société Kasbah Resources Ltd (75%), Toyota Tsusho Corporation (20%) et Nittetsu Mining Co Limited (5%).