Les acheteurs reviennent à Tamesna

Tamesna reprend des couleurs. La ville nouvelle dans la périphérie de Rabat connaît un regain d’intérêt de la demande. Il y aurait même lieu de parler de rush, à en croire l’aménageur public Al Omrane, en charge de la réalisation du nouveau pôle.

«Nous enregistrons sur des projets en cours de commercialisation une demande 5 à 6 fois supérieure à l’offre», assure Badr Kanouni, président du directoire du holding. Cela a décidé Al Omrane à relancer de nouvelles opérations. Cette embellie est à lier au plan de relance de la ville nouvelle lancé en 2013 et dont La Vie éco a livré un récent état d’avancement dans une précédente édition (www.lavieeco.com). Sur 19 projets d’équipements publics prévus dans le cadre de ce programme, 14 sont aujourd’hui entamés.