Ce que prévoit le nouveau plan d’aménagement de Bouskoura

Un territoire de 9 870 ha divisé en trois secteurs : Bouskoura Centre, la Ville verte et Lahfaya. Plusieurs aménagements résidentiels et industriels sont prévus.

Bouskoura est appelée à devenir la deuxième ville la plus importante après Casablanca à l’horizon 2030. Le nouveau plan d’aménagement de la zone prépare bien le terrain à cela. Son territoire totalisant 9 870 ha y est divisé en trois secteurs différents : Bouskoura Centre, la Ville verte et Lahfaya.

Le nouveau plan d’aménagement accorde le plus d’attention à Bouskoura Centre. Il programme d’abord une zone dense dans un premier sous-secteur entre l’autoroute Casablanca-Marrakech et la RP 3007. Sur la portion entre l’autoroute et la voie ferrée, en prolongement de l’axe tertiaire de Sidi Maârouf, une zone tertiaire dédiée aux showrooms vient se greffer à la RP 3011, à l’entrée de Bouskoura pour diversifier l’offre en activités. Une deuxième zone dédiée à l’industrie est prévue sur le terrain de la société ST MicroElectronics. Ensuite, la portion entre la voie ferrée et la RP 3007 est envisagée comme une nouvelle centralité marquée par un échelonnement de hauteurs, allant de R+1 à R+7. En plus de la zone d’activités existante (Chambre française de commerce et le parc industriel de Bouskoura), un espace d’activités donnant sur la RP 3007, en continuité avec la zone industrielle Rmel-Lahlal, est prévu. De même, une réserve stratégique pour habitat est établie au sud-ouest du territoire.

amenagement-de-Bouskoura

Un deuxième sous-secteur de Bouskoura Centre, allant de la RP 3007 à l’autoroute Casablanca-El Jadida, abritera une zone logistique au croisement de l’autoroute et la voie ferrée.

Dans la Ville verte, une zone de loisirs en plein air est prévue au nord, entre la rocade autoroutière et le couloir LGV. Le nouveau plan établit également un parc forestier à aménager au sein de la forêt de Bouskoura. En bas du couloir de la LGV, une zone de villas est prévue au milieu desquelles le nouveau plan programme une zone d’immeubles orientés.

Enfin, pour le secteur de Lahfaya, il est surtout question d’une restructuration et d’une réhabilitation de la zone industrielle informelle existante ainsi que les noyaux d’habitat non réglementaire. Au nord du couloir LGV, une zone d’activités industrielles non polluantes prendra place le long de la route de Médiouna. La partie au sud du couloir LGV est dédiée à l’activité. Derrière cette partie se développera une zone industrielle autour d’une zone d’habitat en R+2 avec ses équipements de proximité.

Notons qu’en plus de tous ces nouveaux aménagements, une multitude de changements sont introduits pour améliorer le réseau de circulation de Bouskoura (dédoublement de la RP 3011, la RP 3007 et la RP 3009, triplement de la voie ferrée…).