HCP : la croissance prévue à 1,4% au quatrième trimestre

L’activité économique afficherait une croissance de 1,4%, au quatrième trimestre 2022, en variation annuelle, prévoit le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Cette prévision tient compte d’une baisse de 15,8% de la valeur ajoutée agricole et d’un accroissement de la valeur ajoutée hors agriculture de 3,3%, en glissement annuel, précise le HCP qui vient de publier sa note de conjoncture du troisième trimestre 2022 et perspectives pour le quatrième trimestre.

En effet, la valeur ajoutée hors agriculture serait particulièrement portée par les branches tertiaires, dont la contribution à la croissance économique globale s’élèverait à +2,6 points. Dans le secteur secondaire, le repli des activités minières s’atténuerait et la croissance des activités industrielles se maintiendrait, favorisant une hausse de 0,7% de la valeur ajoutée des branches secondaires.

Quant à la demande intérieure, elle maintiendrait son soutien à la croissance économique, portée par une consolidation des dépenses de consommation des administrations publiques.

La progression de la consommation des ménages se poursuivrait au quatrième trimestre 2022 au rythme de 2,6%, dans un contexte marqué par une légère inflexion des prix à la consommation.

En contrepartie, les dépenses d’investissement s’infléchiraient sensiblement comparativement au troisième trimestre 2022. Les chefs d’entreprise se montreraient plus prudents face au resserrement des conditions financières et aux perspectives de retournement de la conjoncture internationale.

Ladite note fait aussi ressortir que la demande étrangère adressée au Maroc continuerait de se modérer, pour clôturer l’année avec une croissance prévue à 4%, au lieu de 9,6% une année auparavant. La contribution de la demande extérieure nette à la croissance resterait négative et amputerait la croissance d’un point au quatrième trimestre 2022.