H-Partners lève 350 MDH pour la co-acquisition de 66.6% d’Atlas Hospitality

Le capital est porté à  1.4 milliard de DH, soit le premier palier ciblé par les fondateurs. Le montant de la transaction est de 1.2 milliard de DH. C’est l’une des plus grandes opérations de rachat d’actifs hôteliers réalisée au Maroc.

A  peine les négociations pour l’acquisition de 66,6% d’Atlas Hospitality Morocco (AHM), filiale hôtelière de la RAM, finalisées (une opération dont La Vie éco avait dévoilé les détails en exclusivité dans son numéro du 13 janvier dernier, cf. (www.lavieeco.com) que H-Partners, chef de file du groupement des repreneurs, se tourne vers ses actionnaires pour financer sa quote-part dans cette méga-opération. Le fonds d’investissement dédié au tourisme vient de procéder à une augmentation de capital de 350 MDH, ce qui porte celui-ci à 1,4 milliard de DH, soit le premier palier ciblé par les actionnaires lors de sa création en novembre 2007, sachant que les fondateurs nourrissent l’ambition de le porter à terme à 2,5 milliards de DH.

Le fonds compte investir 6 milliards de DH à l’horizon 2013

Il faut dire qu’en associant à l’opération Wafa Assurance et la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR), qui font déjà partie du tour de table de H-Partners aux côtés de la Caisse marocaine de retraite (CMR) et d’Al Ajial Fund (groupe CMKD), Attijariwafa bank et la Banque centrale populaire (BCP), les fondateurs du fonds, ont allégé le poids d’une croissance externe qui a coûté plus de 1,2 milliard de DH. Mais ce n’est vraisemblablement qu’un partage provisoire, si l’on croît certaines sources qui affirment que les deux actionnaires parties prenantes dans cette acquisition n’ont fait que du portage pour H-Partners en lui permettant de digérer par phase la plus grosse acquisition d’actifs hôteliers dans l’histoire du pays, loin devant celles des hôtels Mansour Eddahbi et Hilton Rabat qui ont, pour leur part, approché le milliard de DH. Il faut aussi dire que Atlas Hospitality compte aujourd’hui 18 établissements hôteliers de toutes catégories répartis à travers les principales villes du Royaume (Marrakech, Casablanca, Agadir, Fès, Oujda…), totalisant environ 8 000 lits et employant plus de 2 000 personnes.
Rappelons que le fonds H-Partners visait à investir une enveloppe de 6 milliards de DH à horizon 2013. Sachant qu’une bonne partie des acquisitions d’actifs et constructions d’hôtels sont «leveredgés» par la dette, le trend d’investissement est actuellement en phase avec l’objectif des actionnaires.
Le fonds investit, via des sociétés filiales, dans la création ou la reprise d’actifs touristiques (hôtels, résidences immobilières touristiques, villages de vacances, complexes d’animation touristique…). Le fonds peut également prendre des participations dans des groupes existants à vocation touristique.
Le fonds est partenaire du groupe Barcelo pour la réalisation ou l’acquisition de six unités hôtelières au Maroc devant être gérées par ce dernier.
Enfin, il est à signaler que la Sni qui était entrée, en 2009, dans le capital d’Atlas Hospitality Morocco par le biais d’une augmentation de capital, garde les 33,4% qu’elle détenait jusque-là.