Gharb : hausse substantielle des subventions aux agriculteurs en 2017

Les superficies converties à l’irrigation localisée ont atteint 47 644 ha à fin mai 2018.

Des subventions de 226 MDH ont été accordées aux agriculteurs du Gharb dans le cadre du Fonds de développement agricole (FDA), en hausse de 15% par rapport à 2016, selon l’Office régional de mise en valeur agricole (ORMVA) du Gharb. Cette enveloppe est dominée par les subventions accordées à l’aménagement hydro-agricole, qui représentent 61% du montant global, soit 137 MDH. Ainsi, les superficies converties à l’irrigation localisée ont atteint 47 644 ha à fin mai 2018. «La mise en œuvre des projets lancés dans le cadre du Plan Maroc Vert avance à bon rythme au niveau du périmètre du Gharb aussi bien dans le pilier I que le pilier II ainsi que dans les actions transverses», indique l’ORMVA du Gharb dans un communiqué.

Un investissement de 40 MDH

Dans le détail, 78 projets «Pilier I» – dédié à l’agriculture de haute valeur ajoutée – ont été lancés sur un total de 95 projets programmés à l’horizon 2020. De plus, 5 projets «Pilier II» – agriculture solidaire – ont été lancés sur 10 projets programmés à l’horizon 2020. L’investissement correspondant à l’ensemble de ces projets s’élève à 40 MDH, soit 70% des investissements prévus à l’horizon 2020.
D’autres programmes se poursuivent, actuellement, et concernent la maintenance des réseaux d’assainissement, la mise à niveau des équipements hydro-agricoles et la création et l’entretien des pistes agricoles au niveau des secteurs rizicoles. Notons, enfin, que le périmètre du Gharb dispose de potentialités importantes en matière de développement agricole qui en font un des plus importants pôles d’attraction des investissements agricoles, avec environ 168 000 ha irrigués, dont 114 000 ha en grande hydraulique et 54 000 ha irrigués par pompage privé.