Garan déroule le tapis rouge aux investisseurs

L’aménageur diffuse un guide sur les opportunités d’investissement dans l’immobilier, le BTP et les équipements privés au sein de Victoria City à Bouskoura. Une dizaine de lots pour immeubles d’une valeur globale de 500 MH a été commercialisée.

Lorsqu’un nouveau pôle urbain se crée, seuls les initiés profitent généralement des plus belles opportunités immobilières qui s’y présentent. Garan veut changer la règle. L’aménageur développeur qui construit un nouveau quartier à proximité de Bouskoura, Victoria City, vient de diffuser un guide qui fait le point sur toutes les possibilités d’investissement qu’offre son projet. Le document recense ainsi les opportunités pour les promoteurs immobiliers consistant en des lots de terrains pour accueillir les 40 000 logements du futur quartier, avec des indications sur les superficies proposées, les dates de commercialisation et de livraison… Les opérateurs du BTP, distributeurs de matériaux de construction ou les spécialistes de la location d’engins peuvent aussi se faire une idée précise du marché (surface totale du chantier, nombre total de constructions…), que constitue ce nouveau pôle dont les premières livraisons sont programmées l’année prochaine.

Surtout, le document confectionné par Garan prépare le terrain aux potentiels investisseurs dans les équipements dans les domaines de l’éducation, la santé, les commerces et services, ainsi que le sport et les loisirs. Là encore, le souci est de donner des informations précises aux porteurs de projets sur le marché potentiel.

L’obtention des autorisations de construire est facilitée

Le nouveau quartier accueillera 20000 habitants d’ici 2017 et 150000 d’ici 2020. Avec une cible aussi étoffée, l’éventail des besoins est très large, allant des crèches aux pharmacies, hypermarchés, pressings, kids club, hammams… Pour creuser les opportunités d’investissement identifiées, Garan met à la disposition des investisseurs des experts métier dédiés à chaque secteur, annonce Youssef Mansour, directeur général adjoint. L’aménageur promet aussi un accès facilité aux autorisations de construire grâce à son partenariat avec l’Agence urbaine et la Commune. Il fait de son mieux pour que les tout premiers résidents puissent bénéficier des équipements dès l’année prochaine. Jusqu’à présent, le développeur a vendu une dizaine de lots de terrain pour immeubles pouvant abriter 200 logements chacun. Ces terrains d’une valeur de 500 MDH ont été livrés à 75%, apprend-on auprès du management de Garan. A leur tour, les promoteurs qui se sont portés acquéreurs de ces terrains ont pu en moyenne commercialiser le tiers de leur offre depuis décembre dernier, ce qui reste un rythme appréciable dans l’actuelle conjoncture, commente le directeur adjoint de Garan. A terme, Victoria City accueillera 20000 logements mixtes, 20000 logements moyen et haut standing, 600 villas, 35 équipements publics et une quarantaine d’équipements privés. A ce jour, 10000 ouvriers sont mobilisés sur le site.