Année de reprise pour M2M après deux exercices de baisse au maroc

Son bénéfice net a connu une progression à  deux chiffres et ses marges, aussi bien opérationnelle que nette, continuent de caper le secteur en s’affichant respectivement à  34,3% et 22,8%.

L’adage «jamais deux sans trois» a été démenti cette fois-ci. Après deux années de baisse, il n’y a pas eu de troisième pour M2M Group, la société ayant réussi à inverser la tendance en 2010. Au niveau du chiffre d’affaires, mais plus magistralement au niveau des résultats. L’activité commerciale a ainsi progressé de 2,7%, à 95 MDH, permettant au résultat d’exploitation de grimper de 7,6% et au résultat net part du groupe de bondir de 28,4% pour atteindre 21,7 MDH. Ces agrégats reflètent l’activité du groupe constitué de M2M Systèmes Bancaires, M2M Systèmes Informations, M2M Secure Payment Service, M2M Africa ainsi que Assiaqa Card, la seule à être consolidée par mise en équivalence.
Au niveau des marges, le groupe continue d’afficher les plus importants niveaux du secteur. Ainsi, ses marges opérationnelle et nette s’élèvent, à fin 2010, à respectivement 34,3 et 22,8%. Sans commune mesure avec les marges agrégées du secteur informatique coté qui, elles, sont plutôt de 8,4% et 5,9%.
Ces performances, M2M les explique essentiellement par la réalisation de plusieurs nouveaux projets tout en élargissant la couverture à de nouveaux territoires, par la forte hausse des revenus récurrents, notamment dans les domaines de paiement électronique et de l’e-gov, et par le lancement réussi de nouveaux domaines d’activités stratégiques, particulièrement celui des solutions billettiques. Rappelons à ce titre que M2M Group, en partenariat avec ACS, leader mondial de systèmes et équipements de péage, a été choisi pour mettre en place le système de billettique du projet du tramway de Rabat-Salé.
Pour 2011,  l’heure est à l’optimisme. M2M compte sur de solides atouts pour faire de cet exercice une réussite aussi bien sur le plan commercial que sur celui des résultats.