Equipement et transport : les détails du plan d’action 2016

Plus de 24 milliards de DH d’investissements programmés par les entités relevant du ministère. La moitié de ce budget va aux ports et aux chemins de fer.

C’est cette semaine qu’ont démarré les discussions sur le projet de Loi de finances 2016 au sein des commissions de la deuxième Chambre. Et comme ce fut le cas lors de l’étape de la Chambre des représentants, le budget sectoriel du ministère de l’équipement, du transport et de la logistique a une nouvelle fois été de ceux qui ont le plus retenu l’attention des élus. Il a même été le premier à être programmé dans la série des présentations prévues au sein de la deuxième Chambre. Une attention justifiée. En plus du budget propre du ministère qui s’élève à 15,56 milliards de DH pour 2016, les différents établissements publics qui sont sa tutelle prévoient un investissement global de plus de 24 milliards de DH. Ceci sans parler de l’impact attendu des projets sur le développement socioéconomique du pays.

En attendant le rapport de la Commission de l’intérieur, des régions, des collectivités locales et des infrastructures, qui détaillera la position de ses membres par rapport aux projets discutés, le passage des représentants du ministère devant la commission des infrastructures de la première Chambre au début du mois a permis de se faire une première idée sur le programme du département de Aziz Rabbah. Lancement des travaux de nouveaux ports, poursuite des projets entamés au niveau des aéroports, accélération de la mise en œuvre de la stratégie logistique… La liste est longue.