COP22 : Le secteur financier marocain favorisera la finance verte pour le développement durable

La feuille de route pour l’alignement du secteur financier marocain sur le développement durable, présentée lundi à Marrakech en marge de la COP22, vise à favoriser l’émergence d’une finance verte sur le plan régional et continental et le positionnement de la place financière de Casablanca en tant que hub pour la finance climat.

Cette feuille de route, appelée à être révisée et ajustée périodiquement de façon à accompagner la dynamique du marché, liste les actions et mesures à mettre en œuvre pour l’alignement coordonné et progressif du secteur financier marocain, englobant les activités de banque, d’assurance et de marché de capitaux, sur les enjeux de développement durable.

finance-verte-pour-le-developpement-durable-2

finance-verte-pour-le-developpement-durable

La feuille de route présentée lors d’une conférence de presse animée par le président du Comité scientifique de la COP 22, Nizar Baraka, le ministre de l’économie et des finances, Mohamed Boussaid et le Wali de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri, vise à favoriser l’émergence d’une véritable « finance durable » multidimensionnelle, en ce sens qu’elle se doit de tenir compte à la fois des préoccupations environnementales, en particulier celles induites par le changement climatique, social et de gouvernance.

finance-verte-pour-le-developpement-durable7

finance-verte-pour-le-developpement-durable6

finance-verte-pour-le-developpement-durable5