Efficacité énergétique dans le bà¢timent : le ministère de l’habitat détaille la marche à  suivre

Le guide fournit aux professionnels des informations et des solutions techniques pour construire des logements conformes à  la nouvelle réglementation thermique. Il propose également des techniques pour favoriser l’économie d’énergie à  l’échelle des villes.

Les professionnels de la construction devront bientôt passer à la pratique en matière de normes thermiques. Ils ont effet un peu moins d’un an pour commencer à se conformer au Règlement général de construction (RGC) fixant les règles de performance énergétique des bâtiments adopté début novembre. Pour faciliter la transition, le ministère de l’habitat et de la politique de la ville, à travers sa direction technique, vient de finaliser un guide des bonnes pratiques pour la maîtrise de l’énergie à l’échelle de l’habitat. Mis à la disposition des institutionnels et des professionnels, celui-ci se veut un référentiel des techniques de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables ainsi que de leurs usages. Dans ce sens, le guide s’attarde sur la conception basée sur les principes de l’architecture bioclimatique. Il détaille aussi aux promoteurs et aux maîtres d’œuvre les techniques pour optimiser l’enveloppe du bâtiment, étant à rappeler que le RGC sur les règles de performance énergétique introduit des normes thermiques minimales qui s’appliquent aux toitures, murs extérieurs, fenêtres, planchers et vitrages. Le document reprend ensuite des astuces facilitant l’utilisation progressive de la réglementation thermique et fournit des pistes en vue de l’intégration des équipements les moins énergivores dans les constructions résidentielles.
Au-delà de l’habitat individuel, le guide fournit des informations pour décliner les principes de l’efficacité énergétique à l’échelle des villes.

Ainsi, il détaille la démarche pour la réalisation de master plans énergétiques, propose des voies pour encourager la promotion des ressources énergétiques locales et leurs adaptations aux besoins des utilisateurs, et recense des pistes pour le développement des techniques énergétiques novatrices à l’échelle de la ville comme l’optimisation de l’éclairage public à basse consommation d’électricité et les infrastructures routières favorisant le transport. II recommande enfin des aménagements énergétiquement optimisés à l’échelle du lotissement liés à la morphologie, l’orientation, les espaces verts et le recours aux énergies renouvelables.
Toutes ces indications sont appelées à être régulièrement actualisées en fonction de l’évolution des réglementations et des techniques novatrices économes en consommation d’énergie.

Des actions de vulgarisation seront menées par l’Aderee

L’élaboration du guide de bonnes pratiques part du constat que l’ensemble des acteurs se heurte au problème de mise en œuvre des principes d’efficacité énergétique dans le bâtiment en l’absence d’outils permettant la compréhension et l’usage des différentes techniques au niveau de la conception et de la construction, ainsi que l’explique le ministère de l’habitat.
Le département de Nabil Benabdellah a pu se rendre compte de cela en analysant les retours sur ses actions pour la promotion de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables dans la production de logements et la réalisation des villes nouvelles et de nouveaux pôles urbains.

Mis à part la publication du guide du département de l’habitat, d’autres actions sont envisagées par les pouvoirs publics pour favoriser l’assimilation par les opérateurs de la nouvelle réglementation, notamment la diffusion des données climatiques et des caractéristiques thermiques des matériaux de construction ou encore la mise à la disposition des opérateurs de logiciels informatiques de simulation énergétique simplifiés.
Dans le même objectif, l’Agence marocaine pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ADEREE), qui a géré le volet technique du nouveau RGC, devrait dérouler des actions de vulgarisation du nouveau cadre. Elle a dans ses cartons trois guides sur la question. Les deux premiers devraient traiter de l’efficacité énergétique respectivement dans les constructions résidentielles et tertiaires. Il s’agit concrètement d’expliquer les principes de base de l’efficacité énergétique, son mode de mise en œuvre, les pièges à éviter… Le troisième guide est quant à lui consacré spécifiquement à l’isolation thermique dans les constructions.