Eden Andalou, un hôtel de luxe adapté à  la famille marocaine

L’établissement comprenant 250 suites sera opérationnel en juillet 2007.
Le coût de l’investissement est de 250 MDH.

Depuis plusieurs années, experts, opérateurs et pouvoirs publics ont fait le constat que les hôtels au Maroc ne sont pas adaptés aux familles, marocaines en particulier. On a alors parlé du besoin de développer des structures du type appart-hôtels… Mais rien n’a été pensé pour le segment luxe. Abdelali Chaoui, un opérateur de la place, s’est risqué à  prendre les devants en investissant dans un projet ambitieux et novateur : un hôtel de luxe adapté aux familles. Le concept est simple: l’établissement (en cours de construction) est constitué de 250 suites aménagées de manière à  être adaptées aux familles. Chaque suite, d’une superficie de 44 m2 (un record !), comprend un côté adulte avec un grand lit ou deux lits individuels et un côté enfants avec deux ou trois lits séparés par un rideau ainsi que deux salles de bains.

Au moins 50 suites réservées en permanence aux familles marocaines
«Ailleurs dans le monde, les clubs sont généralement des 3 ou 4 étoiles. Notre innovation, c’est la création du premier club luxe au Maroc. Nous répondons ainsi à  une demande des clients qui désirent une meilleure qualité de service et un plus grand confort dans un cadre adapté à  toute la famille, o๠chacun trouve des moyens de divertissement», explique Abdelali Chaoui, président-fondateur du futur hôtel.

L’hôtel, baptisé Eden Andalou, est situé sur la route du lac Lalla Takerkoust, à  7 minutes du centre-ville. Comme son nom l’indique, il est composé de six riads dans le style andalou avec colonnades, fontaines, jardins, plusieurs piscines… Outre les commodités d’un hôtel traditionnel (restaurants, bar, spa…), l’Eden Andalou, fidèle à  sa philosophie de servir en premier lieu les familles, propose aussi une nursery, deux mini-clubs et une salle de jeux pour les enfants ainsi qu’un espace internet. Des spectacles ainsi que des cours de cuisine marocaine ou de poterie sont également prévus.

L’investissement s’élève à  250 MDH, et l’ouverture est prévue pour juillet 2007. Abdelali Chaoui est confiant quant au succès de son futur établissement. Il faut dire que ce promoteur est également agent de voyages, puisqu’il est propriétaire de deux agences, Excel Tours à  Marrakech et Royal Tours à  Paris. Ces deux agences drainent, à  elles seules, 70 000 touristes par an. «50% de la capacité de l’établissement sera remplie par nos agences, mais je réserve une place particulière à  la famille marocaine. 50 suites seront réservées en permanence à  cette clientèle, et davantage pendant les fêtes et aà¯ds, avec des tarifs adaptés aux bourses marocaines», promet M. Chaoui.

Marrakech, capitale de la jet-set devient ainsi également capitale des voyages en famille.