Deux Marocains inventent le «couteau suisse de l’informatique»

Logiciels et données sont embarqués dans une clé USB qui coûte seulement 600 DH.

«Merrill Lynch, la banque d’affaires américaine, nous a invité il y a quelque temps à venir réaliser une démonstration chez eux.» La «Pocket Desktop», invention des frères Mehdi et Réda Belkhayat, risque de révolutionner le monde de l’informatique. Selon les deux frères, il s’agit de la première solution globale embarquée sur une clé USB. Selon eux, cette solution offre plusieurs avantages dont le plus important est la mobilité. «N’importe qui peut emporter avec lui à la fois des données et ses applications dans la poche. Il suffit de brancher la clé sur n’importe quel ordinateur et accéder aux logiciels et données personnelles, retrouver son environnement de travail, en somme. Pocket desktop permet d’avoir un bureau informatique complet, sécurisé, mobile et indépendant avec des logiciels complets et libres, soit un véritable couteau suisse informatique pour pas plus de 600 DH TTC», expliquent les deux frères.

Merrill Lynch et mercure.com intéressés
Malheureusement, l’invitation de Merrill Lynch a été repoussée «en raison des frais que génère le déplacement». Le même sort a été réservé à l’offre de mercure.com (filiale de l’ONA) qui, selon Mehdi, leur a proposé d’examiner la possibilité d’une prise de participation. «Nous nous attachons à garder à 100% le contrôle de notre capital». Selon la stratégie commerciale élaborée par les deux frères, «les droits de vente à l’international seront cédés à un partenaire étranger en contrepartie d’un droit d’entrée et le paiement de royalties. Notre société NCD gardera les droits pour le marché marocain». Un premier partenariat est en cours de conclusion avec le distributeur informatique Timexp.
L’invention semble également interesser Microsoft qui, selon Réda, poursuit un projet similaire pour l’installation de l’environnement Windows XP sur clé USB. Cette information a été démentie par Microsoft Nord Afrique. «Nous n’avons aucun projet dans ce sens, du moins au niveau de notre division». N’empêche que, selon les deux frères, «les informaticiens de Microsoft visitent quasi quotidiennement et depuis fin novembre dernier le site web de NCD».
NCD demeure toutefois fragile au niveau international. Si l’invention a été déposée et protégée au Maroc, il n’en est pas de même pour les autres pays en raison des coûts de la protection légale. «Pas moins de 200 000 DH rien que pour les Etats-Unis». Les Belkhayat comptent toutefois sur leur principal atout concurrentiel : leur avance sur la concurrence. Aujourd’hui, quatre versions sont déjà prêtes, «et de nouvelles déclinaisons en cours de développement»