Dacia Logan, Kia Picanto et Toyota Corolla championnes des ventes

10 167 unités pour la Logan, le best-seller de Renault, et 4 194 pour la Kia Picanto, la révélation du marché. Les meilleures ventes sont réalisées sur les utilitaires, les citadines et les micro-citadines. 8 000 4×4 vendus en huit mois. Le segment dominé par le Santa-Fe et le Tucson de Hyundai.

Les ventes automobiles poursuivent leur évolution. Sur les huit premiers mois de l’année, les nouvelles immatriculations s’élèvent à 83 697, en hausse de 26,8% comparativement à la même période de 2007.

Les voitures de tourisme totalisent 71 362 unités vendues, dont 22 033 montées sur place (+20,72%) et 49 329 importées (+24%). Ainsi, les modèles de voiture les plus vendues par ordre décroissant sont la Logan, qui totalise 10 167 unités vendues, suivie de loin par la Picanto, avec 4 194 unités, la Toyota Corolla qui s’est vendue à 1 979 unités, la Ford Fiesta qui a séduit 1 132 acheteurs et la Renault Mégane vendue à 1 097 exemplaires.

Quasiment tous les segments profitent de l’augmentation de la demande, et le montage local a évidemment tiré son épingle du jeu. En effet, pris ensemble, les véhicules utilitaires transformés en voitures de tourisme (appelées aussi «ludospaces») sortis des chaînes de Somaca, comme la Renault Kangoo, la Peugeot Partner et la Citroën Berlingot, sont les plus vendus, avec 11 866 unités sur les huit premiers mois de l’année.

Dans le même temps, 10 167 unités de la Logan ont été demandées. Cette voiture a les caractéristiques d’une citadine mais, en matière de prix, elle peut s’aligner sur le segment des micro-citadines. Dans les deux cas, elle arrive de loin en tête.

Les nouvelles immatriculations de citadines importées, pourtant très prisées, se limitent à 11 110, toutes marques confondues. Dans ce segment, le modèle le plus vendu est sans aucun doute la Ford Fiesta. Avec 1 132 unités au compteur, le modèle américain devance la Clio (2 et 3) qui en affiche 948. Suit la 206 de Peugeot dont 891 unités ont été commercialisées.

La Punto Classic de Fiat qui enregistre une bonne progression affiche 547 unités. Elle devance la Yaris de Toyota (529 unités), la Honda Jazz (511 unités) et la Citroën C3 (359 unités). Il faut dire que ce segment est totalement différent de celui des micro-citadines. En plus du facteur taille, il y a également une différence notable en matière de prix, celui-ci pouvant passer du simple au double, selon les modèles et les marques (de 100 000 DH à 200 000 DH).

La Skoda Octavia monte en puissance
Les micro-citadines importées, des véhicules dont le prix se situe autour de 100 000 DH – ce qui en fait des concurrents de la Logan, proposée entre 72 200 et 110 700 DH -, ont fait moins bien.

D’après les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam), 8 226 unités importées ont trouvé preneur. La Kia Picanto, qui se négocie entre 92 400 et 122 400 DH selon son niveau de finition, domine largement avec 4 194 voitures commercialisées. Elle est suivie par la Suzuki Alto (905 unités) et la Hyundai Atos, en troisième position, avec 528 exemplaires écoulés.

Malgré une facture plus élevée, il est clair que de plus en plus de Marocains choisissent les «compactes», vendues entre 150 000 et 370 000 DH. Presque toutes les marques sont en hausse sur ce segment. Au total, les concessionnaires ont placé 9 292 unités en huit mois. Notons cependant que les modèles sont très différents. Il est en effet difficile de comparer une Audi A3 à une compacte asiatique.

Avec la Auris, une Corolla trois volumes, et la Millenium, le leader mondial automobile de la construction Toyota domine ce segment. Il a commercialisé 1 979 Corolla toutes versions confondues. Renault conforte également sa position avec 1 097 Mégane vendues en 2008. Cela étant, la Kia Cerato gagne progressivement des parts de marché et, avec 551 unités vendues, se positionne comme la troisième marque la plus vendue sur ce segment. Elle est suivie de Honda qui a commercialisé 449 voitures de la série Civic.

Les 4×4 asiatiques dominent leur segment
En dépit de sa cinquième position et de ses 312 unités commercialisées, la Skoda Octavia peut être considérée comme une révélation. Sa performance donne à réfléchir à la concurrence qui peine à suivre. Par exemple, le compteur de la Seat Leon s’est arrêté à 227 unités sur la même période.

Le penchant des Marocains pour les véhicules prestigieux ou de luxe est confirmé par l’évolution du segment des 4X4 qui affiche 8 011 unités. C’est Hyundai qui tient le haut du pavé. Son 4×4 Santa Fe est incontestablement le plus vendu, avec 922 exemplaires qui ont trouvé preneur depuis le début de l’année. Kia vient en deuxième position avec 865 véhicules (Sorento et Sportage).

Le leader sur ce segment revient à la charge avec une troisième position pour le Tucson dont 666 unités ont été vendues. Loin derrière, le Honda CRV a commercialisé 490 unités, suivi par la star des rallyes, le Mitsubishi Pajero, commercialisé en 406 exemplaires.

Une marque chinoise fait enfin son apparition : la Chery Tiggo, qui a réussi à placer sur le marché marocain 108 exemplaires, prouvant que le 4×4 «low cost» a une clientèle potentielle. Sur ce segment, on constate que la domination des marques asiatiques est aujourd’hui incontestable même si, parallèlement, les 4×4 plus haut de gamme ont des inconditionnels qui acceptent de payer le prix fort !