Creuzet Aéronautique crée deux filiales

Le dossier sera étudié par la commission des investissements ce vendredi 30 septembre

Le montant
de l’investissement est de l’ordre de 110 millions de dirhams

Le
projet générera 250 emplois.

Un important projet d’investissement, dans le domaine de l’aéronautique, devrait voir le jour au Maroc. Il devrait être étudié par la Commission interministérielle des investissements qui se tient ce vendredi 30 septembre. La société française Creuzet Aéronautique envisage en effet de construire à  Nouasser, sur une superficie de 38 000 m2, deux unités, Creuzet Maroc et Indraero Maroc, pour la
fabrication de composants de structures, de moteurs d’avions et d’hélicoptères.
Le montant de l’investissement prévu est de l’ordre de 110 millions de dirhams, soit 50,5 millions pour chaque unité. Selon ses promoteurs, ce projet devrait générer 250 emplois et un chiffre d’affaires annuel à  l’exportation de plus de 170 millions de dirhams.

Un chiffre d’affaires à  l’exportation de 170 MDH est prévu
Pour le Maroc, cependant, l’importance de ce projet réside moins dans son aspect financier, somme toute modeste, que dans le transfert de technologie auquel il donnera lieu et dont bénéficieront les techniciens marocains.
Creuzet Aéronautique est en effet connu pour être un partenaire majeur des principaux donneurs d’ordre du monde aéronautique. Il s’est spécialisé dans la fabrication de pièces primaires de structures et de pièces de moteurs grâce aux différentes technologies développées dans ses ateliers (filage, formage en trois dimensions, matriçage de précision, usinage électrochimique) en y associant la conception et la mise en Å“uvre de moyens spécifiques. L’ensemble de ses compétences lui permet de participer à  un très grand nombre de programmes aéronautiques actuels.

L’arrivée de Creuzet Aéronautique, si elle se réalise,
viendra renforcer le site de Nouasser comme plate-forme de l’industrie aéronautique unique en Afrique. Il faut en effet rappeler que de nombreux équipementiers dans le domaine de l’aéronautique se sont déjà  installés à  Casablanca. On peut citer notamment Snecma, EADS Aviation, Labinal, etc.
Avec les deux unités qu’il envisage de construire à  Nouasser, Creuzet Aéronautique réalise sa deuxième implantation à  l’étranger, après la Pologne oà¹, en 2003, il avait créé une société commune avec Snecma Moteurs.