Crédit classique, leasing, LLD… que choisir ?

Le client a l’embarras du choix entre les différentes formules de financement. Toutefois, il convient de cerner ses propres besoins afin d’opter pour le mode idoine.

Pour ce qui concerne les voitures haut de gamme, le crédit classique affiche des taux relativement élevés. Le leasing s’adresse, lui, davantage aux entreprises. Mais la TVA est récupérable uniquement sur les véhicules d’une valeur n’excédant pas 300 000 DH. Par conséquent, le fait que la TVA soit passée de 20 à 30% pour les autos de plus de 700 000 DH n’a pas d’impact considérable sur la gestion de l’entreprise. Quant à la LLD (location longue durée), elle offre de sérieux avantages, pas seulement financier. C’est le loueur qui finance le véhicule à hauteur de 100%, le client conserve donc ses fonds propres. Par ailleurs, la LLD permet à la société de se concentrer sur son cœur de métier. Au terme de ce contrat, il est possible de racheter le véhicule. Ceci dit, il est conseillé de négocier l’option de rachat à la signature dudit contrat. Signalons aussi que la LLD s’étend désormais aux particuliers, notamment via la société Budget Locassom.

Ceci dit, s’adressant à une clientèle désirant acquérir des voitures haut de gamme, les organismes de financement de la place proposent plusieurs types de produits spécifiques. Parmi eux, on peut par exemple citer « Salaf Auto Haut de Gamme » de Wafasalaf, lequel offre un package de privilèges en termes de tarification et de services en crédit classique et leasing. Ainsi, pour les particuliers, le client bénéficie de durées de remboursement modulables de 6 à 72 mois et d’une possibilité de financement allant jusqu’à 100% du prix du véhicule.

En ce qui concerne les sociétés, Wafasalaf propose des formules souples avec différents niveaux d’apports et une possibilité de financement allant jusqu’à 80% du montant du véhicule, remboursable sur une durée de 6 à 60 mois. En plus de ces offres tarifaires, la société de financement propose à ses clients un délai de réponse immédiat et des prestations d’assurances très compétitives; telles que l’assurance vol, incendie, la perte financière et l’assurance décès invalidité en plus pour les particuliers.

Pour mieux illustrer le financement d’une voiture de luxe, suit une simulation pour un véhicule d’un montant de 800 000 DH :

Pour une offre en location avec option d’achat pour un véhicule d’un montant de 800 000 DH TTC avec un apport de 50% (soit un apport de 400 000 DH) :

– Un particulier  remboursera une échéance de 7 227,60 DH sur une durée de 72 mois et des frais de dossier de 1,5% de la valeur TTC du véhicule.

– Une société remboursera 36 mensualités de 11 111,11 DH et des frais de dossier de 5% du prix TTC du véhicule. Il s’agit d’une offre LOA gratuite (hors frais de dossier).

– Quant à la valeur résiduelle, elle est respectivement de 8 000 DH TTC pour le cas du particulier et de 40 000 DH TTC pour la société.

Signalons que le client peut procéder à un règlement par anticipation à n’importe quel moment de l’échéancier. Le montant est alors arrêté à la date de paiement effective, en conformité avec la réglementation.
Par conséquent, il convient de bien définir ses besoins avant de jeter son dévolu sur telle ou telle formule.