Coup de projecteur sur la survie des entreprises créées par le CRI de Casablanca-Settat

L’étude consiste en une radioscopie des entreprises créées via le CRI de la région sur la période 2003-2015. Les résultats donneront une vision claire sur la survie et le développement des entreprises.

Le Comité régional de l’amélioration du climat des affaires (CREA) de Casablanca-Settat veut faire une radioscopie globale et exhaustive des entreprises créées via le Centre régional d’investissement de la région. A cet effet, il a donné le coup d’envoi de l’étude «Post-création» le 3 janvier 2017, lors d’une réunion présidée par le wali. Dans le détail, ladite étude sera réalisée en quatre phases. La première étape consiste à mesurer de manière objective le développement et le taux de mortalité des entreprises. Dans la deuxième, il sera procédé à l’identification des principaux facteurs endogènes et exogènes expliquant l’évolution de ces entreprises par le biais d’une enquête auprès d’un échantillon représentatif d’entreprises. La troisième phase portera quant à elle sur une analyse approfondie des résultats. La dernière sera axée sur une consultation avec les différentes parties prenantes pour produire une série de recommandations dans l’objectif d’améliorer le devenir des jeunes entreprises et identifier les axes d’intervention nécessaires pour favoriser leur développement. Ces recommandations seront déclinées en un plan d’action détaillé, avec des objectifs clairs et mesurés.

La Banque Mondiale apporte son appui

Ce projet est réalisé en partenariat avec la Banque Mondiale dans le cadre de l’appui qu’apporte cet organisme international au CREA de Casablanca-Settat pour l’amélioration du climat des affaires dans la région. Les résultats permettront aux pouvoirs publics de disposer d’une vision claire sur la survie ainsi que le développement des entreprises créées via le CRI au niveau de la Région de Casablanca-Settat, sur la période 2003-2015. Cependant, l’aboutissement de ce projet est tributaire de l’adhésion des parties prenantes. Pour entériner leur engagement à contribuer à sa réussite, une convention a été signée en avril dernier par des administrations impliquées dans la vie de l’entreprise, en l’occurrence la wilaya de la Région de Casablanca-Settat, le CRI, la CNSS, l’OMPIC, la Direction régionale des impôts et Maroc PME.