Cosmétiques : l’enseigne britannique «The Body Shop» fait son entrée au Maroc

La première boutique est implantée à  Anfa Place. Le franchisé saoudien, Kamel Othmane Group, prévoit l’ouverture d’un réseau de 20 points de vente d’ici 2019.

The Body Shop, marque britannique de cosmétiques et produits d’hygiène, fait son entrée sur le marché marocain. La première boutique a été inaugurée le 8 janvier au complexe commercial Anfa Place. Trois autres ouvertures sont prévues pour ce premier trimestre 2015 : une à Marrakech et deux à Casablanca, précisément au Morocco Mall et à la marina de Casablanca. Cette enseigne qui compte 3000 boutiques dans 70 pays veut en ouvrir une vingtaine au Maroc sur les cinq prochaines années. Entre-temps, elle ambitionne de prendre pied en Algérie et en Tunisie.
Le développement sur le marché local se fera via son franchisé saoudien, le groupe Kamel Othmane Jamjou qui gère 150 magasins en Arabie Saoudite. Le premier point de vente marocain s’étend sur une superficie de 90 m2 et emploie huit personnes. Il propose une gamme de produits à base d’ingrédients naturels, notamment du beurre de karité, de l’huile de noix du Brésil, de l’huile de germe de blé antioxydante, de l’aloe vera et des algues marines. Justement, The Body Shop a signé un partenariat avec une coopérative du Sud marocain, Targanine, pour l’approvisionnement en huile d’argane de qualité.

L’enseigne cible les classes B et B+

A sa création en 1976, The Body Shop proposait une gamme de 25 produits qui s’est élargie au fil du temps (850 aujourd’hui) grâce à un travail de recherche et développement soutenu. Marque engagée, comme le revendiquent ses dirigeants, elle dit mener ses actions dans le respect des droits de l’homme, de la protection des animaux (ses produits ne sont pas testés sur des animaux) et de l’environnement. Ce choix est aussi illustré par l’engagement dans le commerce équitable puisqu’elle offre une source de revenus à plus de 25 000 petits producteurs dans le monde dont 334 marocaines membres de coopératives.   
Les prix sont fixés au regard du pouvoir d’achat des catégories socio-professionnelles B et B+ constituant sa principale cible. Ils varient de 29 DH (crèmes, savon…) à 250 DH (parfums, sérums pour cheveux et visage…). Les deux produits phare pour le lancement au Maroc sont le White Musk fait à base de musk de synthèse et une gamme d’Huile d’Argane Sauvage comprenant 9 produits pour femmes. Outre les cosmétiques, l’enseigne, qui peut être considérée sur le marché marocain comme une concurrente directe de la française Yves Rocher, propose aussi des accessoires de bains (brosses, gants…) ainsi qu’une gamme de parfums d’intérieur. Le franchisé est muet sur le chiffre d’affaires prévisionnel et l’investissement engagé. Il se contente de souligner que durant les premiers jours, la boutique a accueilli trois fois plus de clients que prévu.