Conjoncture : Sentiments contrastés des chefs d’entreprises

L’activité économique au premier trimestre de l’année aurait été contrastée, selon les estimations des chefs d’entreprises interrogés par la HCP dans le cadre de ses enquêtes trimestrielles de conjoncture.

Ainsi, dans l’industrie manufacturière, la production aurait connu une hausse, consécutivement à une augmentation dans les branches des “industries alimentaires” et de la “fabrication d’autres produits minéraux non métalliques” et une baisse de la production dans la branche de la “fabrication de machines et équipements n.c.a. [non classés ailleurs]”. Idem pour l’industrie environnementale où la production aurait augmenté grâce notamment au bon comportement des activités de «captage, traitement et distribution d’eau». Dans les services marchands non financiers également, les chefs d’entreprises ont estimé que, globalement, l’activité s’est inscrite en hausse. Dans le secteur de la construction, par contre, la production aurait été globalement stable, selon les estimations des chefs d’entreprises.

Dans les industries extractive et énergétique, en revanche, la production aurait affiché une baisse, comme d’ailleurs les ventes dans le commerce de gros.
Pour le deuxième trimestre, les chefs d’entreprises anticipent une augmentation de l’activité à la fois dans le secteur industriel (industries manufacturière, extractive, énergétique et environnementale), de la construction et des services marchands non financiers. Le commerce de gros, par contre, connaîtrait une baisse des ventes.