Commercialisation Pêche maritime : 35% des contenants non restitués

La mise en place de contenants normalisés par l’Office national de la pêche n’est pas de tout repos, comme l’explique un communiqué du ministère de l’agriculture : «L’ONP fait le regrettable constat de certains abus dans les pratiques d’utilisation pouvant remettre en cause les avancées significatives obtenues jusqu’ici en matière de valorisation des produits frais».

Une situation qui pénalise nombre d’utilisateurs qui se retrouvent face au problème de disponibilité des caisses et compromet également tous les investissements engagés en termes de dispositif et d’infrastructures de lavage d’entretien des caisses. Elle génère également un circuit parallèle de trafic de revente ou de location tarifée des caisses. Ainsi, l’ONP lance un plan de rapatriement des contenants non restitués et un nouveau mode de gestion des contenants sera mis en œuvre au sein de ports de pêche à compter de ce mois de février. Deux options seront donc données aux mareyeurs : soit l’utilisation des contenants ONP et la signature d’un engagement individuel (caution, délai de rigueur et pénalités), soit l’utilisation de leurs propres contenants, à condition que ceux-ci répondent aux normes qualité .