Comment la plateforme “9addat’’ donne la parole aux femmes inspirantes

• C’est le nouveau podcast en franco-darija qui souhaite rendre audible et célébrer les parcours de femmes inspirées et inspirantes, issues du Maroc.
• Des ateliers interactifs en ligne, lancés pendant le confinement, permettent des partages de connaissances et de compétences.
• Oumayma Zekri Ajarrai, consultante en média et innovation, à l’origine de la création de cette plateforme, explique dans cet entretien son concept.

• Comment et quand vous est venue l’idée de créer la plateforme 9addat ?
L’idée du podcast est née du constat simple que l’aboutissement de travaux de longue haleine est souvent présenté comme une réalisation évidente et un accomplissement, de fait, difficile à atteindre.
Lors d’une phase de transition pendant laquelle je me posais beaucoup de questions sur mon avenir, j’ai personnellement beaucoup appris en écoutant des podcasts anglophones et français. Mais rapidement, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas toujours m’identifier à ces personnes qui me chuchotaient dans l’oreille et je ressentais le besoin d’écouter plus de voix de femmes marocaines dont le contexte socio-culturel et les valeurs étaient proches des miens. Après avoir beaucoup cherché ces récits personnels d’expériences professionnelles et/ou personnelles, j’ai retrouvé le plus souvent des contenus promotionnels avec une forte similitude entre les profils mis en valeur. J’ai alors décidé d’aller moi-même à la rencontre de ces 9addat (capables) qui accordent puissance et pouvoir au féminin et de partager leurs histoires à travers un podcast avec le plus grand nombre.

• Pourquoi est-elle orientée uniquement vers les femmes ?
Tout d’abord, il conviendrait de préciser que les podcasts et les ateliers sont proposés et ouverts à tout le monde. Maintenant, nos choix de sujets pour certains ateliers peuvent par contre attirer plus de femmes, par exemple, pour l’atelier concernant la gestion charge mentale, qui s’est tenu le 23 septembre dernier, nous avons eu 98% d’inscrites qui se sentent particulièrement concernées par le sujet. Nous aurions bien aimé compter sur la participation de plus d’hommes, car ils doivent également prendre conscience du poids de cette charge et de ses répercussions sur la vie des femmes et de leurs couples.
Par ailleurs, l’objectif derrière le fait de tendre le micro à des femmes ou de faire appel à des expertes pour l’animation d’ateliers est double. Il s’agit de participer à la visibilité de ces récits et de ces expériences, qu’on entendait généralement moins. Mais aussi célébrer les réussites de ces femmes pour stimuler l’ambition d’autres membres de la communauté par l’exemple. En découvrant ces parcours inspirants, les membres de la communauté se disent que c’est possible et trouvent l’énergie nécessaire pour devenir la meilleure version d’elles ou d’eux-mêmes.

• Quelles sont les particularités de votre plateforme par rapport à d’autres canaux d’expression ?
En ce qui concerne le podcast, nous avons opté pour ce qui est de la forme pour un format audio pour rapprocher ces récits de vie et parcours aux auditeurs. Ce média de l’intime ainsi que le choix de la darija permettent de créer une véritable proximité avec la communauté qui nous suit.
Ensuite sur le fond, les épisodes, longs d’une heure en moyenne, permettent de s’attarder sur les différentes étapes qui ont jalonné le parcours des invitées. Nous parlons également des moments difficiles qu’elles ont traversés, de leurs échecs et réactions à ces derniers, mais également des outils et méthodes concrètes applicables dans certaines situations pour que cela puisse inspirer et faire échos aux expériences des auditrices et auditeurs qui peuvent passer par des doutes et problématiques similaires. Pour ce qui est des ateliers, qui ont été créés pendant le confinement, ces séances interactives se déroulent en ligne. Ces sessions de partage de connaissances et de compétences permettent à des participants d’horizons différents de se rencontrer virtuellement, d’échanger et d’apprendre dans un espace sûr et bienveillant.

• Comment se fait la sélection des femmes auxquelles vous donnez la parole et quels sont les critères de sélection ?
Pour le podcast, nous veillons à diversifier les profils et rendre audibles des parcours de femmes à différentes étapes de leur vie et issues de milieux différents. Ces dernières évoluent également dans des secteurs variés avec chacune son histoire, son expérience mais ce qu’elles ont en commun c’est leur capacité à agir et à se réaliser. Tout comme pour les ateliers, il arrive souvent que ces femmes nous soient recommandées via notre réseau de confiance et par la communauté. Pour les ateliers, nous sollicitons des femmes confirmées et expertes dans leur domaine, avec plus de 3 ans d’expérience professionnelle. Nous croyons beaucoup à l’apport du peer-mentoring et nous tenons également à faire participer des profils de jeunes femmes qui se démarquent par leur force de travail et leur volonté de transmettre.

• Comment comptez-vous développer votre projet sur le court et long terme ?
Nous souhaitons faire entendre les récits de femmes marocaines inspirantes et mettre à la disposition de la communauté une boîte à outils qui soutient leurs différentes ambitions. Au futur, nous souhaitons ainsi continuer à nous adresser à cette nouvelle génération de femmes marocaines actives pour les aider à conscientiser leurs droits et les accompagner pour s’épanouir au quotidien et atteindre leurs objectifs. Pour qu’on puisse, ensemble, insuffler un changement sociétal positif. Cela passera par le développement de nos contenus sur le web, mais également par la création de différents évènements physiques quand la situation sanitaire le permettra. Pour le moment, le projet est indépendant et autofinancés par les membres de l’équipe. Nous capitalisons sur nos expériences et compétences personnelles pour le faire croître petit à petit. Mais nous souhaitons à l’avenir trouver des partenaires pour développer des contenus vidéos instructifs dans la continuité de notre démarche.


Qui est derrière “9addat’’ ?

Le podcast a été lancé en septembre 2019 par Oumayma Zekri Ajarrai, consultante en média et innovation et diplômée d’HEC Paris. Passionnée par l’art et la culture, la consultante est membre fondatrice du collectif Onorient avec lequel elle coproduit le documentaire «Rihla – sur les sentiers culturels du monde arabe» et lance l’émission radio «Paris-Alexandrie».
Le terme «9addat» renvoie pour nous à plusieurs significations. D’abord, il évoque directement la notion de capacité des femmes marocaines. Ensuite, le terme fait également penser à d’autres notions accordant puissance et pouvoir au féminin, comme par exemple : Leader, forte
ou encore capable et rôle modèle !
Et c’est tout cela qu’essaye de symboliser le 9 de notre logo’’, explique la créatrice de la plateforme 9addat au sujet de la dénomination choisie.
Cette année, cette initiative indépendante continue son développement avec l’arrivée de Samia Moukhalid, architecte et designer d’intérieur, lauréate de l’ENA Rabat et spécialiste de design thinking, et de Yousra Bettahi, docteure ingénieure en microélectronique de puissance, diplômée de l’ENSAM de Meknès, de l’Ecole Centrale de Lyon et de l’Université de Tours.
Les trois jeunes femmes disent partager un fort intérêt pour les questions de genre et se mobilisent, à leur manière, pour plus d’égalité et d’équité, notamment dans le milieu professionnel.