BMCE repositionne vers l’Afrique deux entités de son pôle banque d’affaires

BMCE Capital Finance devient BMCE Capital of Africa et aura pour mission de développer un pôle banque d’affaires régionale. BMCE capital placement devient BMCE capital market research.

BMCE Bank n’en finit pas de réorganiser ses métiers de banque d’affaires depuis le départ en 2009 de son ex-numéro deux et président du Directoire de BMCE Capital, en l’occurrence Jaloul Ayed. En effet, La Vie éco a appris que dans la foulée d’autres décroisements opérés au cours des deux dernières années entre, d’une part, la banque d’affaires du groupe et filiale à 100% de BMCE Bank, et, d’autre part, le pôle Private Equity relevant, lui, directement de Financecom, holding de tête du groupe Benjelloun, deux autres structures ont connu le même sort en sus d’un redéploiement de leurs missions respectives sur l’Afrique.

La première entité est BMCE Capital Finance dont la dénomination devient BMCE Capital of Africa et dont la mission se repositionne vers le «déploiement et le suivi d’un plan stratégique pour le développement d’un pôle banque d’affaires à vocation régionale, à savoir Afrique du nord et Afrique subsaharienne». En d’autres termes, cette structure se substituera, désormais, à la mission dévolue antérieurement à la filiale londonienne, BMCE Bank International Plc (ex-Medicapital Bank), laquelle se recentre sur son objectif d’atteindre l’équilibre après six ans de déficits successifs. Elle devra, donc, assurer le pilotage des deux autres banques d’affaires existantes, à savoir Axis Capital en Tunisie et BMCE Capital Cameroun. De même qu’elle devra identifier et exécuter les projets de nouvelles implantations. Au passage, un nettoyage du bilan de BMCE Capital of Africa a eu lieu avec la réduction du capital de 3,5 MDH à 1,52 MDH par apurement des pertes antérieures ainsi que la cession de 100% du capital de BMCE Capital Placement à sa nouvelle maison mère directe, BMCE Capital.

Deux acquisitions en 2011 à Djibouti et au Ghana

La deuxième structure n’est autre que BMCE Capital Placement qui, dans la foulée du changement de son actionnariat, a été rebaptisée BMCE Capital Market Research. Sa mission devient également continentale en ayant pour objectif de «fournir des services et prestations de recherche, d’analyse et d’évaluation financières pour compte propre et pour le compte d’une clientèle nationale et internationale».
Au demeurant, BMCE Bank, qui consolide ses positions de banque commerciale en Afrique avec deux nouvelles acquisitions en 2011 (Djibouti et Ghana), cherche à se redonner un nouveau souffle au déploiement africain de son activité de banque d’affaires après deux expériences peu concluantes au Cameroun et en Tunisie et un désengagement à Dakar, pourtant première implantation en dehors du Maroc en la matière, après une mésintelligence avec l’actionnaire minoritaire, proche de l’ancien Président sénégalais.