Bientôt à  Casablanca, un shopping center à  la manière de Dubaï

Il ouvrira ses portes en avril prochain, en face du Mégarama.

Legroupe Zaid Ali, présent dans plusieurs projets au Maroc, dont la Marina d’Agadir, prévoit l’ouverture de son premier shopping center en avril 2005, à Casablanca. Baptisé «Les jardins d’Anfa» et situé en face du Megarama, il s’est largement inspiré d’un concept lancé par le même groupe à Dubaï. Et c’est le gérant du centre de Dubai, Ali Darawsheh, qui a été appelé au Maroc pour réaliser le projet. L’investissement, de 250 MDH, pour une superficie de 8 000 m2, permettra de créer 250 à 300 emplois.
«C’est un peu les Galeries Lafayette, mais en plus petit. Les consommateurs y trouveront des articles divers de marques internationales différentes», indique Ali Darawsheh. Il poursuit que Les jardins d’Anfa, entreprise gestionnaire du centre, est en négociation avec des grandes marques non encore présentes sur le marché marocain.
L’offre concernera l’habillement, la parfumerie, les cosmétiques, la maroquinerie, les chaussures, les accessoires, les articles de cadeaux et l’ameublement. Les marques commercialisées se situent dans le moyen et haut de gamme.

150 MDH/an de chiffre d’affaires prévisionnel
«Notre choix répond à une réalité locale à savoir que 60% de la population marocaine est constituée de jeunes et nous avons voulu répondre à cette demande. Les lancements se feront en même temps que dans les villes européennes», explique le responsable du shopping center. En ce qui concerne la politique commerciale, les prix seront alignés sur les prix européens. Reste à savoir s’ils ne risquent pas de décourager les consommateurs. «Nullement, la demande existe et pour preuve, les Marocains voyagent pour faire leurs achats à l’étranger. Nous leur offrons ces mêmes articles au Maroc et au même prix», rétorque
M. Darawsheh. Et d’ajouter que, selon les prévisions retenues, les ventes devraient atteindre annuellement les 150 MDH.
Pour accompagner l’ouverture de ce centre commercial, les responsables ont prévu une large campagne de communication (TV, presse, affichages, édition d’une revue spécialisée Les Jardins d’Anfa magazine) dont le budget s’élève à environ 5 MDH.
Par ailleurs, les responsables indiquent que l’ambition du groupe est de développer une chaîne de shopping centers à travers le pays. Pour cela, un calendrier d’ouverture a été établi et prévoit la création de quatre autres galeries à Agadir (début 2006), Marrakech (fin 2006) et Rabat et Tanger à l’horizon 2007.