BCM-Wafabank : les hommes de Khalid Oudghiri

Quatre directeurs généraux et 7 Dga sont nommés.

L’organigramme cible de la nouvelle entité qui naîtra de la fusion BCM-Wafabank a été dévoilé à la veille de l’Aïd. Il s’appuie sur une direction collégiale et des pôles regroupant des métiers de la banque.
A la direction collégiale, quatre directeurs généraux qui devront composer avec le comité exécutif représentatif des différents métiers de la banque, duquel découleront plusieurs comités spécialisés.
Les neuf pôles sont soit gérés directement par les directeurs généraux, soit placés sous la responsabilité d’un directeur général adjoint.
Pour un contrôle effectif du conseil d’administration, celui-ci est épaulé par trois comités dont l’un est chargé de contrôler la rémunération du PDG et des DG pour une bonne gouvernance de la banque.
Nous présentons ci-dessous le parcours succinct des hommes et femme (il n’y en a qu’une) qui aideront Khalid Oudghiri, PDG de la BCM, dans la mise en œuvre de son projet de constitution du premier groupe bancaire privé marocain.

ALI IBEN MANSOUR
Administrateur directeur général, chapeautant les pôles gestion globale des risques, ressources humaines, finances et groupe recouvrement et juridique
Juriste de formation, Ali Iben Mansour commence par exercer, en 1971, des responsabilités au niveau de l’exploitation régionale de la banque avant d’être détaché, en 1990, en tant qu’administrateur directeur général de la Société de banque et de crédit qui sera absorbée par la BCM l’année suivante.
En 1991, il rejoint la BCM en tant que directeur général adjoint en charge des directions du crédit, de l’international, des marchés de la clientèle, de l’informatique, des services bancaires et de la comptabilité.
En 1992, M. Iben Mansour est nommé directeur général. En 1993, il est coopté administrateur. Depuis mars 2003, il a en charge les pôles supports et moyens et finances groupe. Dans l’organigramme cible, M. Iben Mansour verra ses responsabilités accrues puisqu’il chapeautera en plus de ces derniers pôles, celui de la gestion globale des risques.

MOHAMED EL KETTANI
Directeur général, chargé du pôle de la grande clientèle et de l’international
Mohamed El Kettani, ingénieur de l’Ecole nationale supérieure des techniques avancées, a entamé sa carrière à la BCM en janvier 1984, en tant qu’ingénieur-conseil, au département des crédits d’investissement dont il assure la direction dès 1985.
Ses responsabilités ont été élargies au département des crédits à l’export qu’il met en place en 1988. Il accède ensuite en 1989 à la direction centrale du crédit et de l’ingénierie financière.
M. El Kettani est nommé en 1994 DG adjoint, responsable de la direction générale des crédits et des activités para-bancaires. En mars 2003, il est promu DG en charge du pôle banque de financement et d’investissement.

OMAR BOUNJOU
Directeur général, chargé du pôle de la banque des particuliers et des professionnels
Ingénieur de l’Ecole nationale des ponts et chaussées Paris, titulaire d’un doctorat en économie, Omar Bounjou entame sa carrière au sein du groupe SOPAR (famille Kettani) en qualité de DG adjoint de Cofitex à Fès. Il intègre le Groupe Wafabank en 1988 où il occupe successivement les fonctions de DG, d’administrateur délégué de Wafasalaf puis de DG de Wafa Immobilier.
M. Bounjou rejoint Wafabank en 1997 pour prendre en charge la direction centrale du marketing, puis celle de la clientèle privée avant d’assurer depuis 2000, la direction du réseau des particuliers et des professionnels. Il est nommé DG adjoint en janvier 2003. Dans l’organigramme de la future entité fusionnée, M. Bounjou prendra la responsabilité du réseau des particuliers et des professionnels, du marché des MRE ainsi que du marketing.

BOUBKER JAÏ
Directeur général responsable du pôle technologie, services clientèle et logistique
Diplômé de l’Ecole centrale de Paris et docteur ingénieur en «sols structures», Boubker Jaï entame sa carrière professionnelle dans l’informatique à la Société de services parisienne. M. Jaï intègre la BCM en octobre 1984. Il est alors chargé de mission auprès du président. Il accède à la direction de l’informatique et de l’organisation en 1988 et entame la refonte complète du système d’information de la banque. Parallèlement, il conduit en 1992 le projet de fusion-absorption de la Société de banque et de crédit.
Une année plus tard, ses responsabilités sont élargies à la stratégie. En 1995, il est nommé DG adjoint. Il prend en charge la direction générale de l’exploitation, en février 2001.
En mars 2003, il est promu DG, responsable du pôle banque de détail.

KARIM CHIOUAR
Directeur général adjoint, responsable de la gestion globale des risques
Diplômé d’HEC Paris, Karim Chiouar entame sa carrière au Crédit du Maroc en tant que responsable des grands comptes. Il rejoint ensuite la Comanav en qualité d’attaché à la présidence, puis il travaillera dans plusieurs institutions bancaires, dont la BCM, à la direction des groupes et grandes entreprises, la CNCA en tant que responsable du pôle risque et la CNIA où il occupe la fonction de DG en charge de la direction financière.
Il rejoint la BCM en mai 2003, en qualité de DG adjoint, en charge du pôle gestion globale des risques.

LAHBIB MSEFFER
Directeur général adjoint en charge des ressources humaines
Diplômé en sciences politiques, Lahbib Mseffer a intégré Wafabank en 1971. Il entame sa carrière au service juridique avant de prendre en charge, une année plus tard, la direction des ressources humaines, poste qu’il occupe dans le nouvel organigramme avec le rang de DG adjoint.

ABDELJAOUAD DOSS BENNANI
Directeur général adjoint, à la tête du pôle finances groupe
Diplômé de SUPELEC, Abdeljaouad Doss Bennani a intégré Wafabank en 1979, après un passage à IBM en France et à l’OCP. Il entame son parcours à Wafabank par l’organisation et l’informatique avant de prendre en charge, en 1989, Wafa Systèmes. Il occupe ensuite successivement les fonctions d’administrateur directeur général de Wafasalaf, de directeur du réseau et d’inspecteur général en 2000, date à laquelle il est promu DG. En 2003, il prend la responsabilité de la direction financière du groupe.

MOHAMED GHALLAB
Directeur général adjoint, responsable du recouvrement et du jurdique
Diplômé en sciences politiques, Mohamed Ghallab entame sa carrière à la BCM en 1970, et exerce jusqu’en 1985 dans plusieurs postes de responsabilité dans les régions puis au réseau Casablanca. En 1985, il rejoint les services du siège et met en place la direction de la grande entreprise avant de prendre en charge le réseau de Casablanca, puis l’audit général des risques, en qualité de DG adjoint. Depuis mars 2003, Mohamed Ghallab est en charge du recouvrement et juridique.

SAÏD ENNABIH
Directeur général adjoint, chargé de la Banque
de la PME
Lauréat de la première promotion de l’ISCAE et du cycle supérieur de gestion de l’ISCAE, Saïd Ennabih entame sa carrière à l’ODI, en tant que chargé des études économiques et financières du secteur agro-industriel. Il intègre la BCM en 1977, responsable du département des crédits d’investissement, puis en 1986 du département des crédits court terme avant de rejoindre le réseau en 1988 où il exerce des responsabilités au sein de plusieurs succursales et du centre d’affaires Mansour Eddahbi à Casablanca.
En mars 2003, M. Ennabih retrouve les services du siège en tant que responsable du réseau Casa Entreprise. Il accompagnera dans la nouvelle structure les PME dans leur mise à niveau.

MOHAMED BENNANI
Directeur général adjoint, responsable de la Banque d’Investissement
En 1978, Mohamed Bennani intègre Wafabank comme responsable du contrôle de gestion. Il prend en charge, cinq ans plus tard, le développement et la communication, puis le développement, la stratégie et le contrôle de gestion. En 1994, il est appelé à assurer la direction marché des capitaux de Wafabank. En mai 2000, il est promu DG adjoint. Il garde donc les mêmes fonctions.

AMIN BENJELLOUN
Directeur général adjoint, responsable du pôle services financiers spécialisés
Titulaire d’un doctorat de statistiques de Paris VI, Ahmed Amin Benjelloun Touimi entame sa carrière au sein du Groupe Wafabank en 1990 en tant que chargé de mission à Wafabail. En 1996, il prend la tête de la direction des systèmes d’information de Wafasalaf, qu’il quittera trois ans plus tard pour Wafabank en tant que responsable du contrôle de gestion. M. Bendjelloun Touimi est nommé secrétaire général de la banque en 1999, avant de réintégrer Wafasalaf en 2000 en tant que président du directoire.

ABDELHAÏ ABOU
Responsable de l’inspection général, attaché au PDG
Economiste de formation, Abdelhaï Abou Ibadallah rejoint les équipes de Wafabank en 1975 en tant qu’adjoint du directeur de l’agence Tanger. A partir de 1979, il est appelé à d’autres fonctions au siège de la banque. C’est ainsi qu’il a été désigné responsable des engagements, puis responsable crédit entreprises, adjoint du directeur des risques avant d’être nommé responsable des risques.

EL HOUSSINE SAHIB
Responsable de la stratégie et du développement, attaché au PDG
Diplômé de Polytechnique Paris et de l’ENSAE, El Houssine Sahib démarre son parcours professionnel en tant que DG, puis de président du directoire de Crédit du Maroc capital, après avoir effectué un passage à la Banque de France et à la Caisse de dépôt et de consignation. Il rejoint la BCM en juin 2003 en tant que responsable de la stratégie et du développement.

WAFAA GUESSOUS
Responsable communication, attaché au PDG
Titulaire d’une maîtrise de gestion et d’un DEA en stratégie des organisations de Paris IX Dauphine, Wafaa Guessous intègre la BCM en 1984, chargée de portefeuille des entreprises en agence. Après un passage à la direction du développement, puis à la communication, elle prend en charge le marché des particuliers. Ses fonctions sont ensuite élargies au département de la bancassurance, qu’elle met en place en 1992. Elle est nommée, en 1994, responsable de la direction du marché des particuliers, de la bancassurance et de la communication.
Depuis mars 2003, Wafaa Guessous est chargée de la communication, poste qu’elle continuera d’occuper