Assainissement liquide en milieu rural : la banque allemande de développement va débloquer 360 MDH

Les fonds serviront à financer des projets d’assainissement dans 35 Centres Chefs-Lieux au niveau des communes rurales des provinces d’Al Haouz, Chichaoua, Essaouira, Taroudant et Chefchaouen.

Le Maroc et la Banque allemande de développement (KfW) ont procédé, jeudi à Rabat, à la signature des contrats de prêt et de subvention pour le financement du Programme national d’assainissement liquide mutualisé (Composante Centres Chef-Lieu de Communes), pour un montant global de 32 millions d’euros, soit environ 360 millions de dirhams (MDH).

Les contrats de prêt et de subvention ont été paraphés par Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, et Jörg Dux, chargé du secteur Eau et Assainissement à la KfW, indique un communiqué du ministère de l’Economie et des Finances.

Ce programme a pour objet de mettre en œuvre des projets d’assainissement dans 35 Centres Chefs-Lieux au niveau des communes rurales des provinces d’Al Haouz, Chichaoua, Essaouira, Taroudant et Chefchaouen, fait savoir le communiqué.

A l’issue de cette cérémonie, Fouzi Lekjaa et Jörg Dux se sont félicités du niveau des liens de partenariat entre le Royaume du Maroc et la République Fédérale d’Allemagne. Ils ont également affirmé la volonté d’engager une réflexion conjointe pour accroître et renforcer l’accès aux moyens financiers de la KfW.

Le Programme national d’assainissement liquide mutualisé est une actualisation des différents plans d’assainissement mis en place auparavant, selon une approche participative avec toutes les parties prenantes, afin d’harmoniser le traitement des eaux usées. ​

Il vise à mobiliser près de 340 millions de m3/an d’eaux usées épurées d’ici 2050.