Artisanat : le Souss Massa mise sur l’innovation et le marketing territorial

• Khadija Kabbaj, Amina Agueznay et Noureddine Amir, trois designers de renom réunis par la Société de développement régional du tourisme Souss Massa pour la conception et la production d’une collection de 120 pièces de produits artisanaux inspirés du savoir-faire régional.
• Le projet va être mené en étroite collaboration avec les artisans de la région.

Le savoir-faire artisanal d’une région peut assurément contribuer à construire une offre durablement attractive pour son territoire. En voulant produire une collection de design inspirée du savoir-faire de la région, c’est la démarche que suit aujourd’hui le Souss Massa. Portée par la Société de développement régional du tourisme Souss Massa (SDR), cette opération est au stade de l’avant-projet et s’inscrit dans le cadre du plan de développement régional. Elle vise la promotion et la valorisation de la culture et du patrimoine local. Le projet entend aussi consacrer l’artisanat du Souss Massa comme l’expression de l’identité culturelle de la région sur le plan national et international. Pour ce faire, la SDR fait appel à des artistes designers marocains de renommée internationale. Il s’agit de Amina Agueznay, Khadija Kabbaj et de Noureddine Amir. Une réunion de connaisseurs en la matière et une approche créative commune pour créer une collection artisanale sur la thématique de l’innovation sous le label de «Art de vivre d’Agadir Souss Massa».
Pour l’heure, il s’agit de réaliser un diagnostic sur les métiers de l’artisanat de la région, les besoins en innovation, en encadrement et création. Viendra par la suite la conception et la production d’une collection de 120 pièces, soit 40 par designer. Et ce en étroite collaboration avec les artisans de la région qui se replacent ainsi comme des acteurs de développement de leur territoire. L’accompagnement des artisans dans la phase production ou pré-production et la transcription des procédés de fabrication des produits de la collection sont les autres étapes de la mission des designers de ce projet. Un programme qui s’étalera jusqu’en 2022 et qui sera financé par le Conseil régional Souss Massa à travers la SDR.
Au-delà de promouvoir l’innovation et la qualité des produits de l’artisanat, il est question de préserver les spécificités du savoir-faire de la région et leur dimension culturelle. En d’autres termes, il s’agit de conserver l’authenticité de l’art de vivre de la région. Initier les artisans au processus du design et les encourager à innover pour s’adapter aux tendances du marché et aux modes de consommation sont quelques uns des objectifs spécifiques de la démarche, est-il indiqué dans un document de présentation du projet. Avant d’en arriver là, les artistes designers en charge du projet effectueront des missions exploratoires pour une collecte de données pour identifier les potentialités et savoir-faire artisanal de la région.
Sur le plan créatif, il est expliqué que le projet s’inscrit dans une démarche d’éco-conception pour une innovation responsable. En d’autres termes, il s’agit de veiller à une exploitation durable des matières premières et ressources naturelles de la région. C’est ainsi qu’une œuvre collective se prépare. C’est aussi des approches créatives personnelles qui vont se conjuguer tout au long de la réalisation de ce projet. Le tout pour revaloriser le savoir-faire et revitaliser l’artisanat régional et par-delà le patrimoine national en la matière.