Après Casablanca et Tanger, Sews-Cabind s’installe à  Berrechid

Un investissement de 200 MDH et 1 200 emplois créés

Le chiffre d’affaires du groupe devrait augmenter de 20%

Une autre unité est en projet, elle devrait employer 1 500 personnes.

Samedi 9 septembre a eu lieu l’inauguration, en présence du Premier ministre, de la troisième unité du groupe Sews-Cabind Maroc, pour la production des faisceaux électriques. Selon les responsables de l’usine, l’effectif compte déjà 1 200 employés.

Le rythme de croisière, qui sera atteint dans quelques mois, portera ce chiffre à 1 500 personnes. La plate-forme du site s’étend sur une surface de 40 000 m2 dont 20 000 déjà opérationnels. L’investissement, lui, est évalué à 200 millions de dirhams.

Le groupe est présent au Maroc depuis 2001. Il possède deux autres sites de production, l’un à Casablanca et l’autre à Tanger. Les deux unités comptent près de 5 000 employés.

L’investissement total s’est chiffré à près d’un milliard de dirhams et génère un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros. La nouvelle unité devrait accroître ce chiffre de 20%.

Le Maroc en pôle position par rapport à l’Europe de l’Est L’usine est appelée à fournir les équipementiers automobiles européens, à l’instar du français Valeo. L’une des usines de ce dernier est d’ailleurs installée à proximité, dans la zone industrielle de Bouskoura.

Selon les responsables japonais de la marque, l’expérience marocaine a été concluante. Le Maroc se tire bien des études comparatives faites avec les pays d’implantation (la Slovaquie, la Roumanie, la Croatie ou encore la Hongrie) qui, à terme, sont voués à connaître une inflation des salaires.

A noter que Sumimoto, à travers sa filiale Sews-Europe basée au Royaume-Uni, planifie la construction d’une autre unité au Maroc. Les coûts sont encore actuellement à l’étude et le choix de l’emplacement en cours. Elle devrait employer, elle aussi, 1 500 personnes et approvisionner des constructeurs européens et japonais tels que Toyota, Peugeot et Renault dont les sites de production sont basés en Europe.

L’usine de Berrechid, inaugurée en présence de Driss Jettou, fournira les équipementiers automobiles européens tels Valeo.