Alcatel se désengage de l’activité mobile

Désormais, les portables de marque Alcatel sont fabriqués par la nouvelle société de téléphones mobiles TAMP (TCL & Alcatel Mobile Phones Limited), fruit d’une joint-venture entre le chinois TCL (55%) et le français Alcatel (45%).

Désormais, les portables de marque Alcatel sont fabriqués par la nouvelle société de téléphones mobiles TAMP (TCL & Alcatel Mobile Phones Limited), fruit d’une joint-venture entre le chinois TCL (55%) et le français Alcatel (45%). La nouvelle société, opérationnelle depuis septembre 2004, est basée à Hong-Kong. L’objectif affiché de cette nouvelle société de 100 millions d’euros de capital est de devenir le leader mondial des téléphones mobiles.
Ce partenariat répond aux aspirations des deux opérateurs. Alcatel a en effet décidé de se désengager de l’activité mobile suite à sa restructuration. TCL, pour sa part, veut étendre sa couverture du marché mondial de la téléphonie mobile, profitant d’une marque déjà connue et disposant d’un solide réseau de distribution. TAMP pourra continuer à vendre sous la marque Alcatel pour les dix prochaines années.
Ce partenariat permettra également de produire à moindre coût et de renforcer la plate-forme de R&D en vue d’accroître le rythme de lancement des produits. Ainsi, le nombre de références de la marque passera de 10 à 20 en 2005.
La marque profitera immédiatement de l’avancée de TCL sur les GSM à clapet, en vogue actuellement et, à partir de 2005, chaque segment disposera des deux versions, une à clapet et une en «barre phone». Enfin, TAMP compte renforcer sa part de marché sur le marché marocain en la portant de 14 à 15% .