Alami Nafakh Lazraq se diversifie avec succès dans la blanchisserie industrielle

Il avait créé en 2010 une unité destinée à  répondre aux besoins des hôtels en service de blanchisserie. En un an et demi, la société traite 10 tonnes de linge par jour.

Contrairement à plusieurs autres groupes marocains de taille comparable qui se sont hasardé sans succès dans de nouveaux métiers loin de leurs activités de base, le groupe Nafakh Lazraq, dont le patron Mohamed Alami Nafakh Lazrak est connu pour être l’actionnaire de référence du groupe coté en bourse, Alliances, a eu la main heureuse dans une récente diversification dans la blanchisserie industrielle. En effet, l’homme d’affaires, qui connaît très bien le secteur hôtelier pour avoir construit une bonne partie du parc d’Accor au Maroc, s’était attaqué en juin 2010 à ce créneau pour répondre notamment à une demande croissante émanant des hôteliers. Aujourd’hui, Somablanc, qui a porté ce projet en s’installant dans la zone industrielle de Nouaceur (SAPINO), savoure déjà le succès avec un chiffre d’affaires ayant dépassé les 10 MDH, une rentabilité atteinte et un effectif d’une vingtaine de personnes.

Accor, Atlas Hospitality et Hyatt parmi les clients

Le promoteur du projet a investi 26 MDH dans une unité équipée de matériel de dernière génération de marque Jensen composé d’un tunnel de lavage de douze compartiments, trois séchoirs d’une capacité de 120 kg chacun, un tain de repassage avec engageuse, calandre et plieuse. Le tout pour une capacité de traitement de 10 tonnes de linge par jour, soit près de la moitié du potentiel possible, sachant que le marché naturel de l’entreprise, soit un rayon de 250 km autour de Casablanca, se situe aux alentours de 20 tonnes par jour. Outre le matériel de production, Somablanc a également investi dans une flotte moderne de camions de 3,5 tonnes et d’un véhicule utilitaire. Avec un tel outil industriel et logistique, la dernière-née du groupe Nafakh Lazraq propose aujourd’hui des solutions intégrées d’approvisionnement, d’entretien et de gestion des textiles par la prise en charge complète de la fonction linge du client. Ce qui répond aux besoins des hôtels qui sont de plus en plus enclins à fermer leur buanderie intégrée et opter pour une externalisation de la fonction linge pour des raisons d’économie et de commodité. Somablanc compte déjà parmi cette population de clients quelques références prestigieuses telles Accor, Atlas Hospitality et Hyatt Hôtels & Resorts. Nafakh Lazraq ne compte d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’il vise déjà une deuxième unité pour couvrir les villes d’Agadir et de Marrakech.