Viticulture : l’export rapporte 200 MDH par an

En marge du festival du raisin organisé à Benslimane du 29 août au 3 septembre, le ministre de l’agriculture, Aziz Akhannouch, a fait le point détaillé sur la situation de la filière viticole. La production totale moyenne de raisin s’établit à 357 000 t/an.

Quelque 200 MDH. C’est ce que génère annuellement la filière viticole à l’export. Concentrée dans cinq régions du Royaume sur une superficie globale de 43106 hectares, celle-ci assure le revenu principal de 5000 familles rurales. Pour ce qui est de la production, elle a dépassé la barre de 400000 tonnes pour atteindre 427138 tonnes durant la campagne précédente, en augmentation de 24% par rapport à la campagne d’avant. Révélés par le ministre de l’agriculture, Aziz Akhannouch, ces chiffres ont été présentés en marge de la douzième édition du festival du raisin, qui s’est tenu du 29 août au 3 septembre dernier.

Evolution remarquable de la production

«Cette manifestation traduit les efforts déployés depuis le lancement du PMV pour la promotion de la filière dans la province de Benslimane et la mise en valeur des capacités et des potentialités de cette région dans la production du raisin tant au niveau des superficies exploitables que de la qualité de la production», a-t-il indiqué.

Côté emploi, le volume créé par la filière avoisine 6 millions de journées de travail par an au niveau de l’entretien des plantations et des activités liées à la transformation, au conditionnement et à la commercialisation de la production. «C’est dire que la filière viticole revêt un caractère socio-économique important», a-t-il ajouté.

Revenant sur le détail de la superficie, le ministre a rappelé qu’au niveau national, la superficie de la vigne au titre de la campagne agricole 2017-2018 (43106 ha) est répartie entre 36178 ha de vignoble de table et 6928 ha de vignoble de cuve, représentant respectivement 84% et 16% de la superficie totale.
Par région, la vigne de table est localisée principalement au niveau des régions de Casablanca-Settat (41%), Marrakech-Safi (24%), Rabat-Salé-Kénitra (11%), Fès-Meknès (10%) et l’Oriental (7%).

Amélioration de la production de raisin de table

Pour ce qui est de la production totale moyenne de raisin, elle s’est établie à 357000 t/an (moyenne des cinq dernières campagnes). Plus en détail, la production nationale en raisin de table s’élève à 365 273 t lors de la campagne 2017-2018, contre 290 150 t pour la campagne 2016-2017, soit une amélioration de 26%. Quant à la production en frais destinée à la transformation (raisin de cuve), elle a connu une hausse de 18%, en passant de 52 540 t en 2016-2017 à 61 865 t en 2017-2018.

Mis à part ce point détaillé sur la situation de la filière, le festival a été marqué par une convention entre la Direction provinciale de l’agriculture à Benslimane et l’Association Rouad pour la conversion des cultures céréalières en cultures viticoles, en plantant à l’horizon 2021 près de 500 ha de vigne.
Au programme de cette édition, figuraient la présentation des différents projets réalisés dans la commune Charrat et l’organisation de nombreuses activités socio-économiques et culturelles, avec notamment la visite par les participants à des espaces d’exposition des différentes variétés de raisins de la région, des stands des produits de terroir, d’un espace du matériel agricole et de l’espace de commercialisation du produit.

Les organisateurs ont également tenu plusieurs tables rondes et conférences dédiées à la production et la valorisation du raisin au niveau de la province et de la région, l’organisation d’une campagne médicale multidisciplinaire, d’une journée de remise des prix et petits matériels pour les meilleurs producteurs de vigne au niveau de la province, de soirées musicales et de manifestations sportives.