72 MDH pour soutenir la croissance des Conserveries de Meknès

Les Conserves de Meknès (LCM) se donnent les moyens de leurs ambitions dans le secteur de transformation des fruits et légumes. Connue pour sa marque phare, Aïcha, dans la confiture et le concentré de tomate, cette société a enregistré, au cours des trois dernières années, une croissance fulgurante pour atteindre un chiffre d’affaires de 313 MDH pour son dernier exercice fiscal clôturé fin mars 2004, en hausse de 57 % par année glissante. C’est pour accompagner cette évolution, dans un métier présentant un important besoin en fonds de roulement (stocks de matières premières importants et délais clients allongés sous la pression des grandes surfaces de distribution), que les actionnaires viennent de porter le capital de 24 à 96 MDH, soit un apport de 72 MDH. Cette troisième recapitalisation en moins de trois ans permettra aussi de moderniser l’outil industriel, notamment celui du nouveau créneau des produits à forte valeur ajoutée, destinés à l’export. A ce niveau, LCM réalise de belles percées sur le marché européen avec ses conserves de cornichons, champignons, olives et truffes blanches (terfess) ainsi qu’un produit très prisé : l’huile d’olive vierge extra «Primanova».

Un chiffre d’affaires en hausse moyenne de 57% par anné glissante
Grâce à cette montée en gamme et à la consolidation de la notoriété de sa marque domestique, Aïcha, la société a réduit son endettement (13,8 MDH à fin mars 2004) et enregistré un redressement de son résultat d’exploitation, revenu au vert, à 9,9 MDH. Toutefois, le bénéfice net demeure encore faible. A l’issue du même exercice, il totalise 2,5 MDH. L’exercice 2005 est toutefois inscrit sous le signe de l’amélioration de la profitabilité