600 millions d’emplois à  créer dans le monde d’ici 15 ans

La crise économique mondiale et d’autres événements récents ont replacé la question de l’emploi au cÅ“ur du débat du développement.

La crise économique mondiale et d’autres événements récents ont replacé la question de l’emploi au cœur du débat du développement. D’après le dernier rapport de la Banque mondiale sur le développement dans le monde en 2013 axé sur l’emploi, 1,6 milliard de personnes dans le monde travaillent pour un salaire et 1,5 milliard travaillent dans le secteur de l’agriculture ou à leur propre compte. Alors que dans une quinzaine d’années, le nombre total d’emplois à l’échelle mondiale devra augmenter d’environ 600 millions, et ce, afin de maintenir les taux d’emploi à un niveau constant. Selon les auteurs du rapport, les priorités stratégiques sont différentes dans les pays agricoles et dans les pays en voie d’urbanisation. Dans les pays du premier groupe, il est essentiel d’accroître la productivité de la petite agriculture, tandis que dans ceux du deuxième groupe il est crucial d’améliorer l’infrastructure, de favoriser la connectivité, de construire des logements et de promouvoir l’urbanisme. Toutefois, dans de nombreux pays en développement, où l’activité agricole et l’emploi pour compte propre prédominent et où les filets de protection sociale sont, au mieux, limités, les taux de chômage peuvent être faibles, la plupart des membres de la population travaillent de longues heures sans parvenir à assurer leur subsistance. Les violations de leurs droits fondamentaux ne sont en outre nullement exceptionnelles. Ainsi, de par le monde, 115 millions d’enfants travaillent dans des conditions risquées et dangereuses. Outre le nombre d’emplois, la qualité de ces derniers revêt donc une importance cruciale.