6% de nuitées en plus au terme des 8 premiers mois de l’année

Sur les 12 millions de nuitées, les deux tiers ont été réalisées par Agadir et Marrakech.
La seule destination en baisse est Ouarzazate.
Tanger recule en août mais se rattrape sur les autres mois.

Les huit premiers mois de l’année 2007 augurent d’un exercice honorable pour le tourisme. En effet, quoique le nombre d’entrées aux frontières ne soit pas encore officiellement dévoilé, les chiffres concernant les nuitées, que La Vie éco a pu se procurer en avant-première, montrent une progression d’environ 6% par rapport à la même période de l’année dernière. En supposant une moyenne de nuitées par touriste relativement stable (2,47 en 2006), ce sont donc 4,85 millions de personnes (touristes étrangers, MRE et locaux) qui sont descendus dans les hôtels classés du pays.

Ce n’est pas le mois d’août qui a généré la croissance
Dans le lot des villes à fort potentiel, Marrakech conserve son leadership avec plus de 4 millions de nuitées et une progression de 9% par rapport aux 8 premiers mois de 2006, soit trois points de plus que la moyenne nationale. Agadir suit de près avec 3,5 millions de nuitées et une progression de 2%. Elle a encore des places à prendre, affirment les professionnels, avec la redynamisation de certains marchés, notamment britannique et nordique. Bien entendu, on trouve en troisième place Casablanca, avec une progression de 9% également, passant de 830 000 nuitées à près de 900 000. Enfin, Fès connaît toujours une courbe ascendante, affichant une hausse de 7%, également supérieure à la moyenne. Avec ses 500 000 nuitées, elle arrive à talonner Tanger qui a réalisé, entre janvier et août 2007, quelque 560 000 nuitées.

Fait à relever, la croissance n’est pas venue de la période la plus importante de l’été qui est le mois d’août. En effet, le nombre de nuitées réalisé au cours de ce mois n’a progressé que d’un maigre 1% par rapport à 2006. En août toujours, Agadir est arrivée en tête des destinations avec un total stagnant de 700 000 nuitées. La capitale du Souss est talonnée, sur ce mois, par Marrakech qui a comptabilisé 624 000 nuitées mais affiche une hausse de 3%. Casablanca a connu la même progression, 3%, et affiche 124 000 nuitées au lieu de 120 000 il y a un an. La capitale économique, troisième destination du Royaume, peut aspirer à de meilleures performances, et ce sera sans doute le cas dans les prochaines années quand toutes les infrastructures en construction seront achevées et que la ville bénéficiera d’une meilleure promotion à l’étranger. Après tout, Tanger qui était il n’y a pas si longtemps une destination complètement sinistrée attire de plus en plus de monde depuis deux ans, se classant quatrième durant ce mois d’août avec près de 120 000 nuitées. Certes elle accuse une baisse de 6% par rapport au moins d’août de l’année dernière (126 000 nuitées), mais elle confirme de plus en plus son retour en tant que destination majeure et, sur les 8 mois, elle affiche une hausse de 2%. Si on ajoute les 90 000 nuitées réalisées par Tétouan, on peut dire que la côte méditerranéenne est promise à un bel avenir, surtout avec l’arrivée de la station balnéaire de Saïdia.

Sur l’ensemble des destinations, le seul recul est celui de Ouarzazate, qui continue de broyer du noir avec un fléchissement de 2%, entre janvier et août, et une baisse prononcée – la seule baisse à deux chiffres , -17% – en août.

Les autres destinations affichent des performances quasi similaires à celles de l’été 2006 avec cependant un léger fléchissement pour Essaouira qui a perdu un millier de nuitées durant ce mois.