521 MDH pour raccorder près de 5 000 localités rurales au réseau télécoms

D’ici juin prochain, 1 934 localités seront desservies par le réseau de télécoms.
3 000 autres localités vont suivre pour les quatre prochaines années.

L e Comité de gestion de suivi du service universel des télécommunications (CGSUT) vient de tenir sa 6e réunion sous la présidence du Premier ministre Abbas El Fassi. Il a été annoncé au cours de cette rencontre qu’une partie du programme de raccordement de 1 934 localités rurales engagé depuis les tristes événements d’Angfou dans la région de Khénifra, en 2007, est déjà réalisée. Le reste sera achevé avant juin 2009. Le deuxième volet du même programme concerne le raccordement de 2 959 nouvelles localités au réseau télécoms. Ce sont ainsi 521 MDH qui seront mobilisés pour les quatre prochaines années.
Le programme du service universel, dont l’objectif est de désenclaver les zones isolées, est adossé à d’autres actions. Il s’agit, entre autres, du programme d’accès généralisé aux télécommunications (Pacte) qui vise à desservir en moyens de télécommunications plus de 9 200 localités entre 2008 et 2011. A terme, ce seront deux millions de personnes, soit 17 % de la population rurale, qui devront en bénéficier. L’enveloppe qui y est consacrée est de 1,44 milliard de DH.

Création de 400 centres d’accès communautaires
L’autre action qui s’inscrit dans la même logique est l’opération «Génie» consistant à équiper, à l’horizon 2013, l’ensemble des établissements scolaires (écoles primaires, collèges et lycées) en salles multimédia. Il y a, enfin, le programme Nafida, déjà en cours, et qui subventionne l’accès à l’ordinateur et à l’Adsl de l’ensemble des enseignants du pays.Durant cette 6e réunion du CGSUT, il a été également question d’accélérer la mise en œuvre d’un système de confiance numérique pour encourager les échanges électroniques et développer le commerce électronique. L’idée de créer 400 centres d’accès communautaires aux technologies de l’information et de la communication (TIC) en 4 années dans plusieurs régions du Royaume a été également évoquée.